Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
afrocultureblog.com

LES 7 PRINCIPES DE KWANZAA

20 Décembre 2020 , Rédigé par www.afrocultureblog.com Publié dans #kwanzaa, #panafricanisme, #histoire, #afroculture, #2020

LES 7 PRINCIPES DE KWANZAA

Kwanzaa se célèbre du 26 décembre au 1er janvier et tire son essence de la notion de famille ainsi que de la culture et la sagesse. Elle a été créée en 1966 par Maulana Karenga, professeur d'Africana Studies, militant des droits civiques et du pan-africanisme. Elle invite tous les afrodescendants à établir leur propre système de valeurs, à partir de leurs propres références et vécus et a pour but de réaffirmer les liens indestructibles entre l'Afrique et toute sa diaspora à travers le monde. Kwanzaa est donc une fête culturelle et non-religieuse et peut être célébrée par tout afrodescendant, quelque soit ses convictions religieuses.


Kwanzaa est un mot de la langue Swahili qui signifie "premiers fruits". Elle se réfère aux fêtes agricoles qui suivent communément les récoltes et donnent lieu aux réunions de famille, aux souvenirs des ancêtres , à l'expression de notre culture traditionnelle de base. Les familles qui la célèbrent allument les bougies noires, vertes et rouges disposées sur un candelabre à sept branches, le Kinara. Le noir symbolise les personnes, le rouge, leur lutte et le vert, l’emblème de l’avenir et de l’espoir né de ce combat (couleurs du nationalisme panafricain).

Continuez à lire ci-dessous pour découvrir les 7 principes:

 

 

Les sept bougies de Kwanzaa représentent sept principes fondamentaux appelés en Swahili, Nguzo Saba, ancrés dans la tradition africaine et sur lesquels, tout au long de la semaine, méditent ceux qui célèbrent la fête :

1. L’unité (Umoja en swahili) – unir les familles, les communautés, la nation et le peuple noir au sens large du terme;

 

2. L’auto-détermination (Kujichagulia)– veiller à ce que nous définissions nous-mêmes notre identité et assumions la responsabilité de nos choix et comportements;

 

3. Le travail et la responsabilité solidaires (Ujima) – s’entraider et œuvrer pour renforcer notre communauté et être force de proposition pour résoudre nos problèmes collectivement;

 

4. L’économie solidaire (Ujamaa)– bâtir et soutenir des commerces appartenant à des Afrodescendants et contribuer au développement et à la richesse de notre économie;

 

5. Le but (Nia) – commémorer les cultures, les coutumes et l’histoire africaine afin de restaurer notre peuple à sa grandeur initiale;

 

6. La créativité (Kuumba)– faire preuve d’imagination pour améliorer et embellir notre communauté;

 

7. La confiance (Imani)– avoir confiance en notre Créateur, dans les familles, les dirigeants, les enseignants et les leaders de notre communauté, et leur apporter notre soutien ainsi que croire en la noblesse et la victoire de la lutte pour la cause panafricaine.

 

Et vous, quel principe vous challenge le plus? Quels sont ceux que vous intègrerez à vos résolutions de début d'année?

Sur ce, nous vous souhaitons de belles fêtes de Kwanzaa et une très bonne année.

 

Pour plus d'infos sur Afro Culture, cliquez le lien ci-dessous

Lire la suite

LOBBYNOIR : 5 APPS EN UNE!

17 Décembre 2020 , Rédigé par www.afrocultureblog.com Publié dans #brand, #business, #ujamaa, #tech, #afroculture, #2020, #lobbynoir

Avez-vous déjà entendu parlé de LobbyNoir, l'entreprise solidaire conceptrice de l'app de géolocalisation des entrepreneurs afrodescendants où qu'ils soient dans le monde.

L'entrepreneur se référence, le consommateur le géolocalise pour consommer.

C'était déjà une innovation en 2017 et elle répertorie maintenant plus de 2000 entrepreneurs.

Mais le génie du CEO de LobbyNoir, Mfunguamoyo KiaKanua ne s’arrête pas là. Il a maintenant créé 5 apps en une.

En téléchargeant l'application LobbyNoir à partir de Google Play ou Apple Store, vous avez dès lors accès:

- au nouvel annuaire optimisé de référencement gratuit

- à la Marketplace LobbyNoir pour acheter les produits directement en ligne

- au site de billetterie LobbyNoir pour créer vos évènements

- à la Voix Noire, outil de sondage statistique

- au site officiel de LobbyNoir avec accès à tous ses services et offres marketing

Le 1er onglet sur la droite est l'annuaire LobbyNoir

Le 1er onglet sur la droite est l'annuaire LobbyNoir

Le deuxième onglet à gauche est la MarketPlace https://marketplacelobbynoir.com/

Le deuxième onglet à gauche est la MarketPlace https://marketplacelobbynoir.com/

L'onglet du milieu est la Billetterie.

L'onglet du milieu est la Billetterie.

Le 4ème onglet à droite est la Voix Noire.

Le 4ème onglet à droite est la Voix Noire.

Le 5ème onglet à droite est le site officiel de LobbyNoir.

Le 5ème onglet à droite est le site officiel de LobbyNoir.

Vous pouvez télécharger l'appli dès aujourd'hui à partir de votre Android. Voir les liens suivants.

Si vous avez déjà télécharger l'app, assurez-vous de la mettre à jour pour accéder à toutes ses fonctionnalités.

Lire la suite

TIME TO SHOP FOR KWANZAA AND CHRISTMAS!

17 Décembre 2020 , Rédigé par www.afrocultureblog.com Publié dans #brand, #business, #kwanzaa, #ujamaa, #afroculture, #2020, #lobbynoir

https://marketplacelobbynoir.com/ enables you to buyblack globally!

Are you looking for your Kwanzaa and Christmas gifts?

Do you want to support a Black Owned Business?

Do you like the flexibility of buying online in the comfort of your home and have it delivered to your family and friends or at your doorstep?

Look no further, shop at https://marketplacelobbynoir.com/

See some gift ideas below:

AFRO LISA "sweater hoddie" by KMT CREATION

AFRO LISA "sweater hoddie" by KMT CREATION

MADE IN AFRICA "ALKEBULAN BRACELETS" BY GDUSTYL
MADE IN AFRICA "ALKEBULAN BRACELETS" BY GDUSTYL
MADE IN AFRICA "ALKEBULAN BRACELETS" BY GDUSTYL

MADE IN AFRICA "ALKEBULAN BRACELETS" BY GDUSTYL

BLACK HEROES BOOKS BY BLACK HISTORY ACTIVITY BOOKS
BLACK HEROES BOOKS BY BLACK HISTORY ACTIVITY BOOKS
BLACK HEROES BOOKS BY BLACK HISTORY ACTIVITY BOOKS

BLACK HEROES BOOKS BY BLACK HISTORY ACTIVITY BOOKS

BED LINEN "WAX" BY MAGUY CREA
BED LINEN "WAX" BY MAGUY CREA

BED LINEN "WAX" BY MAGUY CREA

and much, much more....
You can also check out all their promotions on https://marketplacelobbynoir.com/categorie-produit/promotions/
Lire la suite

TURKANA PEOPLE

17 Décembre 2020 , Rédigé par www.afrocultureblog.com Publié dans #society, #ancestral people, #afroculture, #2020, #turkana

Photo Credit @ericlaforg

Photo Credit @ericlaforg

The Turkana are found in the Northern part of Kenya. Turkana tribe is part of the Nilotic tribes and constitutes the second largest pastoralist community after the Maasai

Like the Maasai, the Turkana have maintained a traditional lifestyle.

The community is clustered in over 20 clans. The two dominant are the Ngirisai referring to the Leopard and Ngimor referring to the Stones. In this system, successive generation of males alternate between being part of the Ngirisai or the Ngimor groups.

Wives of the Ngimor put on a Black wedding ring around their neck whilst the wives from the Ngirisai clan put on a silver ring around their neck. It is the official symbol of marriage. A middle finger ring is also worn. Women automatically belong to the age set of their fathers until they marry and then take their husbands grouping. The quantity of the Jewellery around a woman’s neck determine her social status.

The turkana males do not practise male circumcision.

A Turkana boy looks after young goats. At the age of 11, he starts looking after mature goats and as he grows, he is entrusted with cows, camels and sheep. Between 16 to 20 years old, he is allowed to attend the night dance with his friends and look out for a suitable girl to start a family.

The woman remains the pillar in Turkana family. She’s responsible for building the house, tendering to the animals and provide food for her husband.

The bride price is very high in Turkana society. When a man is ready to marry, his parents visit the bride’s parents with gifts such as sheep, sugar and tobacco. Once the marriage is consented, the number of animals to be brought is agreed upon. Bride price could amount from 10 to 30 cows if the man is wealthy. Goats could amount up to 100 heads or more. A bull is later slaughtered to seal the marriage.

Polygamy is acceptable in Turkana culture and a man can marry as many wives as long as he can afford to pay the bride’s price and sustain them. The more the livestock, the more cumbersome it is for one wife to tend them so the husband has to look for another or other wives to delegate duties. The first wife is consulted and has to approve.

The youngest wife will be looked after by the husband’s eldest son. She cannot leave the homestead because she may be exploited for her wealth. It is the duty of the eldest wife to instruct her firstborn son to marry the younges wife.

Divorce doesn’t exist in Turkana’s vocabulary as it is considered a curse. It is forbidden because no family will trust a divorcee with their daughter. Divorce is only allowed if the woman is proved to be adulterous or has bad manners that dispute the norms of the community.

Men flirting with other men’s wives will also suffer the full wrath of the Council of Elders. For instance, his animals can be confiscated or he can be fined by the Council of Elders. A bull will be slaughtered as a cleansing ritual. One may be asked to repay the dowry price.

Once a married woman becomes a widow, she shaves her hair and removes all of her jewellery. This signifies that she burries her husband’s tradition to be allowed to remarry.

Source : KTN News Kenya

Lire la suite