Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
afrocultureblog.com

2021

Author and Self-Love Advocate Tene Edwards

29 Mai 2021 , Rédigé par www.afrocultureblog.com Publié dans #poetry, #author, #afroculture, #teneedwards, #carosika, #2021, #ENG, #queenonamission, #uk

Author and Self-Love Advocate Tene Edwards

For 27-Year-Old Tene Edwards, it all started on Instagram. “I was broken, my heart was aching, and I completely lost myself. I always used to be the girl who smiled regardless of what was happening in my life but after that heartbreak, I just didn’t know how to smile anymore. I remember when I was on my way home from seeing the guy who was really hurting me and my face must have looked so distressed because a stranger said to me “smile. You are beautiful you know. You should smile.” I think this played on my mind during my train journey home and I knew from that moment that I needed to find a way to pick myself up and I can’t remember how long after, but sometime after I began to journal and I found healing in my writing as I faced my emotions.

Tene then decided to share her words with the world and created an account on Instagram called quotepotion which helped her discover that there were many other people experiencing the same emotions as she was. “I built my organic following online using my phone by engaging with people who followed and commented on the inspirational posts of accounts that had larger audiences than mine, this drew them to checking out my page and some following. I did this for hours on end to begin with and found that people were really able to resonate with my words. I then started to search via hashtags that were relevant to my writings and engaged with people there. I also asked the larger accounts to repost my words, some did this for free while other accounts charged”.

I self-published Walk With Wings to begin with as I wanted to give my readers something that they could hold and make their own. I also saw this as an opportunity to monetise my passion of writing and was very keen to do this after reading a ton of self-help books that consistently screamed “do what you love, and you will never work a day in your life”. I wrote the content out on Word and searched for an illustrator, editor and book designer to help me with the layout of the inside of the book on the copyright pages of other books that I liked. I then uploaded the documents onto CreateSpace (now KDP).

Tene contacted The Good Quote to ask if they could share some of her words on their account and before you know it, she was having a meeting with them in Joe & The Juice about Walk With Wings and the rest is history. Walk With Wings has reached the hands of thousands and thousands of people worldwide and Tene’s words have been shared by household names and celebrities including, Kandi Burruss, Wesley Snipes, Dascha Polanco and Khloe Kardashian.

Social media is a powerful place; I practically built my brand on there. Anybody can. I think a lot of people are underutilising it, including myself to be honest when we should really be making the most out of it, being a free platform to advertise. I don’t think advertising can get any easier and cheaper than this.”

Click below to watch one of Tene Edwards latest interview by Gin and Gist:

 

Our cultural mediator, Caro Sika, showcasing Walk with Wings by Tene Edwards:

Author and Self-Love Advocate Tene Edwards
Lire la suite

Awilo Longomba, un artiste qui fédère

30 Avril 2021 , Rédigé par www.afrocultureblog.com Publié dans #awilo longomba, #artiste, #musique, #afroculture, #2021, #patrimoine culturel, #FR, #rdc

Photo Source: Web

Photo Source: Web

Awilo Longomba est un artiste chanteur et musicien congolais. Il est célèbre autant sur le continent que dans la diaspora et il se produit fréquemment sur la scène internationale. Depuis plus de deux décennies, Awilo Longomba est dans le top 3 des musiciens de la RDC et son style musical a transcendé le soukous, incorporant également l'afro pop et l'afro beat. Sa polyvalence musicale entraîne de nombreux featuring et collaborations avec d'autre artistes africains tels la diva nigériane Yemi Alade avec "Rihanna", « Zoungou remix » avec le guinéen Bebeto, "Enemy Solo" avec les P-Square.
Né le 6 mai 1962 en République démocratique du Congo, il héritera du talent musical de son père, le chanteur Vicky Longomba du Tout Puissant OK Jazz. Avant de commencer une carrière solo, Awilo sera batteur, notamment du groupe Viva La Musica et Loketo entre 1980 et 1994. En 1995, il abandonne la batterie pour le chant, et enregistre Moto Pamba, son premier disque sous son nom. Avec son deuxième album Coupé Bibamba en 1998, sa notoriété s'étend d'Afrique en Europe en passant par l'Amérique. Coupé Bibamba en featuring avec la chanteuse de Kassav Jocelyne Béroard, l'animateur Tutu Kaludji et Alain Mpéla de Wenge BCBG, deviendra son album phare et connaitra un énorme succès, suivi de Kafou Kafou en 2000 — qui gagne un prix au Kora Awards en 2001 (le 3ème en date ayant déjà reçu des awards en 1996 et 1997 pour ses albums précédents). En 2003, il sort Mondongo et en 2008 l'album Super Man, qui reçoit le Best Soukous Entertainer Award en 2009.
En 2016, après un long séjour dans son Kinshasa natal, Awilo sort « Kolo kwanga » où il célèbre la chikwange (manioc), un met congolais apprécié de tous. Dans le clip de cette chanson, il se fait entourer de plusieurs chroniqueurs musicaux de Kinshasa et du célèbre comédien kinois Fiston Saï Saï. 
Awilo Longomba est parmi les rares musiciens congolais à se produire chaque fois en Afrique Occidentale dans des pays comme le Nigeria, le Burkina Faso, le Cap-Vert et autres. C'est un artiste qui fédère et qui attire tout type de public.
Voir ci-dessous Awilo Longomba lors de ses retrouvailles avec la directrice artistique Chantal Loial au Richmix, à Londres.
Lire la suite

Legendary Soul Singer Omar

21 Avril 2021 , Rédigé par www.afrocultureblog.com Publié dans #music, #artist, #omar, #2021, #afroculture, #carosika, #interview, #blacklegacy, #ENG, #uk

Photo Source: Web

Photo Source: Web

Omar Christopher Lye-Fook, known professionally as Omar, is an internationally acclaimed and exceptional soul singer, songwriter and musician, who has been praised by the likes of  Maxwell, Erykah Badu and Stevie Wonder. Stevie Wonder actually wrote him a song which they recorded together as a duet 15 years later.

Omar was born on 14th October 1968 in London. His father, Byron Lye-Fook was a studio musician and drummer who worked with reggae legends Bob Marley and Horace Andy, as well as the Rolling Stones. At age five, Omar was already learning how to play the drums. During his school years, he completed formal training in piano, trumpet/coronet, and other percussion instruments. He also spent two years at Chetham’s School of Music in Manchester, and the Guildhall School of Music in London. Recording for his father's Kongo label, Omar debuted in 1985 with the single "Mr. Postman" at age 16. He shot to fame in 1991 with his single "There’s Nothing Like This". It reached number 14 in the UK Singles Chart.

In the 1990s, He recorded the albums There's Nothig Like This, Music, For Pleasure and This is Not a Love Song in and towards the end of that decade moved on to major-label RCA. When he parted ways with the label, Omar constructed his own studio and established the record label Blunt Music. He released Sing (If you want it) in 2006. Omar received the Best Neo-soul Act and Outstanding Achievement Awards at the Urban Music Awards, which acknowledges urban music artists around the globe. He was also appointed Member of the Order of the British Empire in 2012. The next year, he released The Man and in 2017 Love In Beats on the Freestyle label, which took three years to make with the collaboration of his baby brother, known professionaly as Scratch Professor (aka Roland). Roland is a Grammy Winning producer, remixer and DJ.

Omar's voice is extra soulful and distinctive although he hated the sound of his voice when he first started performing. He is now described by some as the father of British Neo soul. However, Omar knows no musical boundaries.His influences are wide and varied, including ragga, hip-hop, funk, jazz-pop, rock, and Latin/Caribbean music. 

More recently, before the pandemic, Omar was awarded the Music Honour at the Black Magic Awards 2019 at the Criterion Theatre in the heart of London.

Watch his interview and his word of advice for upcoming artists.

Lire la suite

Michel Pinheiro, de Cotonou à Cuba

18 Avril 2021 , Rédigé par www.afrocultureblog.com Publié dans #artiste, #musique, #2021, #carosika, #michelpinheiro, #africansalsaorchestra, #afroculture, #focusafrica, #patrimoine culturel, #FR, #benin

Photo Credit: Web

Photo Credit: Web

Michel Pinheiro, né Cosme Michel Odjougbele Pinheiro, est un compositeur, arrangeur et musicien de salsa d'origine béninoise. Né le 25 septembre à Pobè, dans le Sud du Bénin, Il fait ses débuts au sein d'une chorale de jeunes de sa paroisse et s'initie à la guitare à l'âge de 17 ans.

C’est au prestigieux lycée Behanzin de Porto Novo que sa carrière prend un tournant décisif quand il a l’opportunité de se rendre en Côte d’Ivoire, la plaque tournante de la musique en Afrique de l’Ouest. Il y rencontre le doyen Mamadou Doumbia auprès duquel il perfectionnera son apprentissage et s'initiera au trombone, qui deviendra plus tard son instrument de prédilection.

Sa collaboration avec Mamadou Doumbia porte ses fruits. Michel Pineihro accompagnera quelques années plus tard de grandes stars ivoiriennes comme Nayanka Bell ou Gadji Celi. En 1996, son chemin croise, cette fois-ci, celui d’un jeune reggaeman : Tiken Jah Fakoly. Michel Pinheiro lui suggère alors d’introduire des cuivres dans ses compositions. Une proposition qu’accepte Tiken Jah Fakoly. Michel Pinheiro devient donc le chef d’orchestre des « Djelys », le groupe qui l'accompagnera lors de ses tournées jusqu'en 2012.

Mais le tromboniste est avant tout un salsero. Faire de la salsa équivaut pour lui à se rapproprier une musique née sur le continent, dont la rythmique est inspirée des rythmes vaudou du Bénin.

Le premier album solo de Michel Pinheiro sort en 1999 et s'intitule Espoir. Suivront Agoh (2006), Bénin (2009), ainsi qu'un album hommage à son père spirituel Mamadou Doumbia en 2010.

En 2014, il monte le groupe African Salsa Orchestra avec lequel il continue à se produire sur des scènes internationales. Ils produiront ensemble un album du même nom. Michel Pineihro fait revivre au Bénin et sur le continent la musique de sa jeunesse et de ses aieux.

Lire la suite

Une reine africaine des temps modernes

12 Mars 2021 , Rédigé par www.afrocultureblog.com Publié dans #patrimoine culturel, #2021, #histoire, #FR, #queendiambi, #carosika, #afroculture, #rdc

Cette semaine, dans la rubrique 'Patrimoine Culturel', découvrez la Reine Diambi Kabatusuila Muata Tshiyoyo de la République démocratique du Congo.

Une reine africaine des temps modernes
Reine Diambi Kabatusuila a été couronnée 'souverain traditionnel' du peuple Bena Tshiyamba du Bakwa Indu de la région centrale du Kasaï, qui fait partie de l’ancien Empire Luba en République démocratique du Congo, le 31 août 2016.
 
Le 3 mars 2019, la reine a été couronnée à Salvador de Bahia, reine mère du peuple bantou du Brésil, diaspora africaine historique où elle a reçu le titre de Grande Mãe do Povo Bantu Bazileiro par le Parlement brésilien en mars 2019.

La reine Diambi est notamment titulaire d’un doctorat en administration publique, d’un doctorat Honoris Causa de philosophie en sciences humaines, d’un poste de professeur en droit international et de l’ordre et d’une maîtrise en psychologie appliquée.

Queen Diambi oeuvre notamment pour la renaissance culturelle de l'Afrique.

Cliquez pour visionner son interview avec notre médiatrice culturelle Caro Sika à Africa Fashion Week London.

Retrouvez également Queen Diambi en images pour le plaisir des enfants. Le cahier d'activité ci-dessous a été conçu par Black History Activity Books.

(Ce livre n'est disponible qu'en version anglaise).

Lire la suite

LES 7 PRINCIPES DE KWANZAA

20 Décembre 2020 , Rédigé par www.afrocultureblog.com Publié dans #kwanzaa, #panafricanisme, #histoire, #afroculture, #FR, #2021, #afrocultureblog

LES 7 PRINCIPES DE KWANZAA

Kwanzaa se célèbre du 26 décembre au 1er janvier et tire son essence de la notion de famille ainsi que de la culture et la sagesse. Elle a été créée en 1966 par Maulana Karenga, professeur d'Africana Studies, militant des droits civiques et du pan-africanisme. Elle invite tous les afrodescendants à établir leur propre système de valeurs, à partir de leurs propres références et vécus et a pour but de réaffirmer les liens indestructibles entre l'Afrique et toute sa diaspora à travers le monde. Kwanzaa est donc une fête culturelle et non-religieuse et peut être célébrée par tout afrodescendant, quelque soit ses convictions religieuses.


Kwanzaa est un mot de la langue Swahili qui signifie "premiers fruits". Elle se réfère aux fêtes agricoles qui suivent communément les récoltes et donnent lieu aux réunions de famille, aux souvenirs des ancêtres , à l'expression de notre culture traditionnelle de base. Les familles qui la célèbrent allument les bougies noires, vertes et rouges disposées sur un candelabre à sept branches, le Kinara. Le noir symbolise les personnes, le rouge, leur lutte et le vert, l’emblème de l’avenir et de l’espoir né de ce combat (couleurs du nationalisme panafricain).

Continuez à lire ci-dessous pour découvrir les 7 principes:

LES 7 PRINCIPES DE KWANZAA

Les sept bougies de Kwanzaa représentent sept principes fondamentaux appelés en Swahili, Nguzo Saba, ancrés dans la tradition africaine et sur lesquels, tout au long de la semaine, méditent ceux qui célèbrent la fête :

1. L’unité (Umoja en swahili) – unir les familles, les communautés, la nation et le peuple noir au sens large du terme;

 

2. L’auto-détermination (Kujichagulia)– veiller à ce que nous définissions nous-mêmes notre identité et assumions la responsabilité de nos choix et comportements;

 

3. Le travail et la responsabilité solidaires (Ujima) – s’entraider et œuvrer pour renforcer notre communauté et être force de proposition pour résoudre nos problèmes collectivement;

 

4. L’économie solidaire (Ujamaa)– bâtir et soutenir des commerces appartenant à des Afrodescendants et contribuer au développement et à la richesse de notre économie;

 

5. Le but (Nia) – commémorer les cultures, les coutumes et l’histoire africaine afin de restaurer notre peuple à sa grandeur initiale;

 

6. La créativité (Kuumba)– faire preuve d’imagination pour améliorer et embellir notre communauté;

 

7. La foi (Imani)– avoir foi en notre Créateur, notre peuple, nos familles, les dirigeants, les enseignants et les leaders de notre communauté, et leur apporter notre soutien ainsi que croire en la noblesse et la victoire de la lutte pour la cause panafricaine.

 

Et vous, quel principe vous challenge le plus? Quels sont ceux que vous intègrerez à vos résolutions de début d'année?

Sur ce, nous vous souhaitons de belles fêtes de Kwanzaa et une très bonne année.

 

Pour plus d'infos sur Afro Culture, cliquez le lien ci-dessous

Lire la suite