Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
afrocultureblog.com

focusafrica

Michel Pinheiro, de Cotonou à Cuba

18 Avril 2021 , Rédigé par www.afrocultureblog.com Publié dans #artiste, #musique, #2021, #carosika, #michelpinheiro, #africansalsaorchestra, #afroculture, #focusafrica, #patrimoine culturel, #FR, #benin

Photo Credit: Web

Photo Credit: Web

Michel Pinheiro, né Cosme Michel Odjougbele Pinheiro, est un compositeur, arrangeur et musicien de salsa d'origine béninoise. Né le 25 septembre à Pobè, dans le Sud du Bénin, Il fait ses débuts au sein d'une chorale de jeunes de sa paroisse et s'initie à la guitare à l'âge de 17 ans.

C’est au prestigieux lycée Behanzin de Porto Novo que sa carrière prend un tournant décisif quand il a l’opportunité de se rendre en Côte d’Ivoire, la plaque tournante de la musique en Afrique de l’Ouest. Il y rencontre le doyen Mamadou Doumbia auprès duquel il perfectionnera son apprentissage et s'initiera au trombone, qui deviendra plus tard son instrument de prédilection.

Sa collaboration avec Mamadou Doumbia porte ses fruits. Michel Pineihro accompagnera quelques années plus tard de grandes stars ivoiriennes comme Nayanka Bell ou Gadji Celi. En 1996, son chemin croise, cette fois-ci, celui d’un jeune reggaeman : Tiken Jah Fakoly. Michel Pinheiro lui suggère alors d’introduire des cuivres dans ses compositions. Une proposition qu’accepte Tiken Jah Fakoly. Michel Pinheiro devient donc le chef d’orchestre des « Djelys », le groupe qui l'accompagnera lors de ses tournées jusqu'en 2012.

Mais le tromboniste est avant tout un salsero. Faire de la salsa équivaut pour lui à se rapproprier une musique née sur le continent, dont la rythmique est inspirée des rythmes vaudou du Bénin.

Le premier album solo de Michel Pinheiro sort en 1999 et s'intitule Espoir. Suivront Agoh (2006), Bénin (2009), ainsi qu'un album hommage à son père spirituel Mamadou Doumbia en 2010.

En 2014, il monte le groupe African Salsa Orchestra avec lequel il continue à se produire sur des scènes internationales. Ils produiront ensemble un album du même nom. Michel Pineihro fait revivre au Bénin et sur le continent la musique de sa jeunesse et de ses aieux.

Lire la suite

Boubacar Kafando et son groupe Zaama Nooma au festival Focus Africa 2018

6 Juin 2018 , Rédigé par Caro Sika Publié dans #carosika, #festival, #musique, #artiste, #ujamaa, #afroculture, #2018, #focusafrica, #FR

Boubacar Kafando et Zaama Nooma au festival Focus Africa à Londres

Boubacar Kafando et Zaama Nooma au festival Focus Africa à Londres

Pendant que Boubacar Kafando, un virtuose du N'goni et de la Kora, artiste, compositeur, interprète et et le leader du groupe Zaama Nooma, est en train de terminer les balances pour le concert "Focus Africa" dans une heure de temps, je suis présentée à Joel Kabore, l'un des cinq principaux musiciens du groupe. Joel joue du djembé et Tama et est également du Burkina Faso comme l'est Boubacar. Son amitié et relation musicale avec Boubacar ne date pas d'hier; ils se connaissent depuis plus de 20 ans. Pour ce qui est du groupe Zaama Nooma, il est soigneusement constitué par Boubacar Kafando en 2010.

Joel Kabore me révèle que le nom du groupe signifie "unis nous sommes plus forts" dans la langue Mooré, qui est la langue dominante du Burkina Faso. Le Burkina Faso en Afrique de l'Ouest, qui signifie "Le pays des hommes intègres",  compte environ 70 langues différentes ce qui en fait un pays multiculturel, comme de nombreuses nations africaines. L'humanité de Boubacar Kafando et son groupe Zaama Nooma et leur recherche d'harmonie se traduisent dans leur amour pour la musique ; et l'expression de leur musique est d'encourager tout un chacun à vivre en harmonie avec son prochain. Ils adressent aussi le besoin de justice sociale et les inégalités ou injustices qu'ils voient autour d'eux. Naturellement, il est parfaitement logique que le dernier album de Boubacar Kafando, sorti en 2016, s'appelle "faut pas se diviser".


Pour plus d'info sur Zaama Nooma, Afrobeat band, cliquez le lien ci-dessous :

https://www.boubacarkafando.com/bio-eng

Continuez au bas de la page pour plus d'infos sur l'association Zaama Nooma et son centre culturel au Burkina Faso

Boubacar Kafando qui finit ses balances avant le concert

Boubacar Kafando qui finit ses balances avant le concert

Joel Kabore au Tama

Joel Kabore au Tama

Leur projet musical est, toutefois, bien au-delà de l'industrie de la musique seule. Zaama Nooma est aussi le nom de l'association que Boubacar Kafando a fondée en 2007 dans le but de transmettre l'héritage musical du Burkina Faso et de l'Afrique subsaharienne à sa jeunesse. Elle y veille, à travers différentes actions telles que des ateliers de musique (djembé, Kora), des concerts, des activités éducatives telles que la réparation et la fabrication d'instruments et la recherche et la préservation des instruments en voie de disparition.


Plus tard, en parlant à Boubacar Kafando, il m'est évident que sa passion et son engagement pour la musique et son patrimoine est une partie intégrale de sa mission et de sa vie; il tourne à travers le monde et collecte des fonds pour faire vivre son association. Il travaille aussi activement à promouvoir son groupe Zaama Nooma afin qu'ils puissent également vivre de leur art. C'est une des raisons pour lesquelles Boubacar Kafando aime se produire à Londres, qu'il considère être une ville multiculturelle, très ouverte à la culture africaine et à sa musique.


Pour ma part, j'ai adoré voir Boubacar Kafando et Zaama Nooma Live. Leur énergie, la fusion de rock et la rythmique traditionnelle de la Kora et autres instruments traditionnels, leurs états d'esprit, en font un groupe totalement à part et unique.

Je vous encourage vivement à les découvrir et à assister à leurs prochains concerts.

Pour toutes les dates à venir, https://www.boubacarkafando.com/

Boubacar Kafando & Zaama Nooma et Caro Sika

Boubacar Kafando & Zaama Nooma et Caro Sika

Lire la suite

Boubacar Kafando and the Zaama Nooma at Focus Africa 2018

5 Juin 2018 , Rédigé par www.afrocultureblog.com Publié dans #festival, #music, #artist, #ujamaa, #afroculture, #2018, #focusafrica, #ENG, #uk

Boubacar Kafando and the Zaama Nooma Band at Focus Africa 2018, RichMix London

Boubacar Kafando and the Zaama Nooma Band at Focus Africa 2018, RichMix London

See Boubacar Kafando the Zaamam Nooma band playing Live

As Boubacar Kafando, a virtuose of the N'goni and the Kora, singer, songwriter, composer and the leader of the great Zaama Nooma band, is finishing off the balance for the concert "Focus Africa" starting in a hour time, I am introduced to Joel Kabore, one of the five main musicians of the band. Joel plays Djembe and Tama and is also from Burkina Faso as is Boubacar. His friendship and musical relationship with Boubacar goes back a long way, over 20 years. The actual band came together in 2010. Joel Kabore tells me that the meaning of the band's name is "united we are stronger" in the Mossi Language, which is the dominant language of Burkina Faso, which counts approximately 70 languages and makes it a multicultural country, as many African nations. Boubacar Kafando and the band's love for people and unity really translate in their love for music; and the expression of their music is to call people to leave in harmony and love each other. They equally address the need for social justice and inequalities or injustice they see around them. It naturally makes perfect sense that the latest album of Boubacar Kafando, released in 2016, is called "faut pas se diviser", we must not be divided.

For more info about Zaama Nooma, Afrobeat band, check the link below:

https://www.boubacarkafando.com/bio-eng

Continue to read below for info on their charitable work

Boubacar Kafando finishing off the balance prior to the concert

Boubacar Kafando finishing off the balance prior to the concert

Joel Kabore playing the Tama

Joel Kabore playing the Tama

Their musical project is, however, far beyond the music industry alone. Zaama Nooma is also the name of the charitable organisation Boubacar Kafando founded in 2007 with the aim to pass on the musical heritage of Burkina Faso and sub-Saharan Africa to the youth. It accomplishes its goal through different actions such as musical workshops (Djembe, Kora), concerts, educational activities such as the repair and manufacture of instruments and research and preservation of endangered instruments. A cultural centre "le centre culturel Zounoogo" also opened its doors in 2009 in the town of Saponé, Burkina Faso.

For more info, https://www.boubacarkafando.com/association-zaama-nooma

Later on, speaking to Boubacar Kafando, it is evident that his passion and commitment for music is integral, touring throughout the world and raising funds for the work of his charity and he is actively working at promoting the band so that they can comfortably make a living from the art and their craft. That is one of the reason Boubacar Kafando loves performing in London which he considers to be a multicultural city, very open to African Culture and music.

For my part, I have loved seeing Boubacar Kafando and the Zaama Nooma band perform. I loved the energy, the fusion of rock and the traditional rhythmic of the Kora and other traditional instruments.

For Boubacar Kafando's and the Zaama Nooma's Band next concerts, find all the dates on https://www.boubacarkafando.com/

Boubacar Kafando & The Zaama Nooma band with Caro Sika at RichMix, London

Boubacar Kafando & The Zaama Nooma band with Caro Sika at RichMix, London

Lire la suite