Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
afrocultureblog.com

marcel feliho

LETTRE OUVERTE AU MINISTRE DE L'INTÉRIEUR BÉNINOIS !

30 Mars 2019 , Rédigé par Marcel Feliho Publié dans #politique, #marcel Feliho, #afroculture, #kemiseba, #2019, #FR

Monsieur le Ministre,

Si je m'en réfère à ce que mon frère et ami Kemi Seba rapporte quand vous l'avez reçu dans votre bureau du ministère de l'intérieur, et il vous cite : "Que vous soyez populaire en Afrique n'est pas mon problème. Mais si vous continuez à mener des actions qui dérangent nos partenaires économiques (France, Côte d'ivoire en tête de liste), nous nous organiserons pour restreindre le périmètre de vos libertés individuelles au Bénin."

Votre fonction ne vous confère guère toutes les libertés. 

Pour commencer, il me souvient que Kemi Seba, après avoir été déporté par Macky Sall du Sénégal vers la France, est revenu sur la terre de ses pères, la terre béninoise. Son accueil à l'aéroport de Cotonou fut des plus mémorables: escorte policière et militaire pour un retour au pays. Geste de la part des autorités béninoises que j'avais su apprécier, comme des millions d'Africains, jeunes et moins jeunes. 

Pourquoi ce changement d'attitude aujourd'hui? Pourquoi ce revirement? Vous êtes-vous fait remonter les bretelles par vos maîtres donneurs d'ordre? 

Kemi Seba n'est ni un chanteur, ni un musicien, ni un sportif africain en quête de popularité. 
Grâce à lui, je connais votre nom aujourd'hui : Sacca Lafia. Un nom que j'oublierai probablement dès demain.

Donc, n'inversons pas les rôles!

Pour prétendre restreindre ses libertés individuelles sur le sol béninois, quel motif avancez-vous? Qu'il mènerait des actions qui dérangent vos partenaires économiques? 

J'aimerais bien savoir où vous étiez, ce que vous faisiez quand Kemi Seba, très jeune, débuta son combat pour l'autodétermination, le respect et la dignité des Africains, d'Afrique et de la diaspora. C'est la justesse de ce combat qui le fit connaitre, d'abord en Europe, puis en Afrique. Pas un seul crime, pas un seul délit, pas de viol, pas de vol, juste l'affirmation de ses idées qui sont partagées par le plus grand nombre.

Les Africains populaires de par le monde sont les dirigeants qui pillent les richesses de leurs pays, pour remplir les coffres des paradis fiscaux, pour acheter des immeubles entiers dans les capitales occidentales, qui bradent les ressources de leurs sous-sols au profit de puissances et d'intérêts étrangers. Leurs noms sont très connus et ils sont la risée des maîtres qu'ils servent sans le savoir. 

Vous vous préoccupez des intérêts de vos "partenaires économiques", et vous touchez peut-être des subsides en retour? Kemi Seba se préoccupe des intérêts de son peuple, de la masse, des personnes qui sont dans le dénuement. En résumé des intérêts du groupe auquel il appartient. 
Savez-vous seulement les actes qu'il a posés au Bénin, déjà bien avant de s'y installer?

Revenez à la raison et l'on ne vous en tiendra pas rigueur! 
Ayez à l'esprit que le poste que vous occupez est un CDD! D'autres hommes de renom l'ont occupé avant vous.
Ne vous mettez pas à dos la jeunesse béninoise qui comprend le combat de souveraineté africaine qui est souhaité et mené partout sur le continent. Seuls les dirigeants de la Françafrique en ont peur.

Marcel FELIHO
Un Africain parmi les Africains

 

Black Panthers Mindset se bat pour la souveraineté africaine depuis 1986!

Black Panthers Mindset se bat pour la souveraineté africaine depuis 1986!

Lire la suite

Naïveté et manque de courage!

27 Février 2019 , Rédigé par Black Panthers Mindset Publié dans #Marcel Feliho, #politique, #afroculture, #2019, #FR

Black Panthers Mindset se bat pour la souveraineté africaine depuis 1986!

Black Panthers Mindset se bat pour la souveraineté africaine depuis 1986!

Pourrons-nous nous parler franchement, pour une fois?

Qu'attendent les Sénégalais à l'issue de ce scrutin? Une défaite de Macky Dessert? Même pas en rêve. Ce dernier est le pion de la France. Cette France a la mainmise sur tout. Elle connaît ce pays de fond en comble, ses habitants, ses moeurs et valeurs.


Pourquoi l'opposition dans toute cette campagne électorale n'a-t-elle pas épinglé la France qui tire les ficelles? Elle le sait, elle s'est tue. Elle s'est rendue coupable, coupable de naïveté et de manque de courage. Excepté Ousmane Sonko.


Oui, Ousmane Sonko, et c'est pour cette raison que j'ai milité en sa faveur. Le vrai point positif à retenir est la participation massive de la jeunesse sénégalaise qui l'a soutenu. Ça promet pour la suite. Cette jeunesse-là a compris. Elle ne veut plus de la Françafrique. Elle doit maintenant s'armer de courage et dépasser la prise de conscience. Kémi Séba l'a montré le 23 février 2019 au Niger. Le combat va au-delà des petites frontières du Sénégal. Toute l'Afrique est concernée. Commençons par l'Afrique subsaharienne!

Revenons à cette élection présidentielle! Les résultats sont attendus pour vendredi minuit. Le président sortant quitte le pays demain jeudi, suivant ainsi le conseil de ses maîtres en France. Cela ne doit en aucun cas empêcher les Sénégalais d'agir si les résultats ne sont pas conformes à la volonté populaire. Si HOLD-UP il y a.

Que chacun prenne ses responsabilités!

 
 
Lire la suite