Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
afrocultureblog.com

politique

LETTRE OUVERTE AU MINISTRE DE L'INTÉRIEUR BÉNINOIS !

30 Mars 2019 , Rédigé par Marcel Feliho Publié dans #politique, #marcel Feliho, #afroculture, #kemiseba, #2019, #FR, #benin

Monsieur le Ministre,

Si je m'en réfère à ce que mon frère et ami Kemi Seba rapporte quand vous l'avez reçu dans votre bureau du ministère de l'intérieur, et il vous cite : "Que vous soyez populaire en Afrique n'est pas mon problème. Mais si vous continuez à mener des actions qui dérangent nos partenaires économiques (France, Côte d'ivoire en tête de liste), nous nous organiserons pour restreindre le périmètre de vos libertés individuelles au Bénin."

Votre fonction ne vous confère guère toutes les libertés. 

Pour commencer, il me souvient que Kemi Seba, après avoir été déporté par Macky Sall du Sénégal vers la France, est revenu sur la terre de ses pères, la terre béninoise. Son accueil à l'aéroport de Cotonou fut des plus mémorables: escorte policière et militaire pour un retour au pays. Geste de la part des autorités béninoises que j'avais su apprécier, comme des millions d'Africains, jeunes et moins jeunes. 

Pourquoi ce changement d'attitude aujourd'hui? Pourquoi ce revirement? Vous êtes-vous fait remonter les bretelles par vos maîtres donneurs d'ordre? 

Kemi Seba n'est ni un chanteur, ni un musicien, ni un sportif africain en quête de popularité. 
Grâce à lui, je connais votre nom aujourd'hui : Sacca Lafia. Un nom que j'oublierai probablement dès demain.

Donc, n'inversons pas les rôles!

Pour prétendre restreindre ses libertés individuelles sur le sol béninois, quel motif avancez-vous? Qu'il mènerait des actions qui dérangent vos partenaires économiques? 

J'aimerais bien savoir où vous étiez, ce que vous faisiez quand Kemi Seba, très jeune, débuta son combat pour l'autodétermination, le respect et la dignité des Africains, d'Afrique et de la diaspora. C'est la justesse de ce combat qui le fit connaitre, d'abord en Europe, puis en Afrique. Pas un seul crime, pas un seul délit, pas de viol, pas de vol, juste l'affirmation de ses idées qui sont partagées par le plus grand nombre.

Les Africains populaires de par le monde sont les dirigeants qui pillent les richesses de leurs pays, pour remplir les coffres des paradis fiscaux, pour acheter des immeubles entiers dans les capitales occidentales, qui bradent les ressources de leurs sous-sols au profit de puissances et d'intérêts étrangers. Leurs noms sont très connus et ils sont la risée des maîtres qu'ils servent sans le savoir. 

Vous vous préoccupez des intérêts de vos "partenaires économiques", et vous touchez peut-être des subsides en retour? Kemi Seba se préoccupe des intérêts de son peuple, de la masse, des personnes qui sont dans le dénuement. En résumé des intérêts du groupe auquel il appartient. 
Savez-vous seulement les actes qu'il a posés au Bénin, déjà bien avant de s'y installer?

Revenez à la raison et l'on ne vous en tiendra pas rigueur! 
Ayez à l'esprit que le poste que vous occupez est un CDD! D'autres hommes de renom l'ont occupé avant vous.
Ne vous mettez pas à dos la jeunesse béninoise qui comprend le combat de souveraineté africaine qui est souhaité et mené partout sur le continent. Seuls les dirigeants de la Françafrique en ont peur.

Marcel FELIHO
Un Africain parmi les Africains

 

Black Panthers Mindset se bat pour la souveraineté africaine depuis 1986!

Black Panthers Mindset se bat pour la souveraineté africaine depuis 1986!

Lire la suite

Naïveté et manque de courage!

27 Février 2019 , Rédigé par Black Panthers Mindset Publié dans #Marcel Feliho, #politique, #afroculture, #2019, #FR, #senegal

Black Panthers Mindset se bat pour la souveraineté africaine depuis 1986!

Black Panthers Mindset se bat pour la souveraineté africaine depuis 1986!

Pourrons-nous nous parler franchement, pour une fois?

Qu'attendent les Sénégalais à l'issue de ce scrutin? Une défaite de Macky Dessert? Même pas en rêve. Ce dernier est le pion de la France. Cette France a la mainmise sur tout. Elle connaît ce pays de fond en comble, ses habitants, ses moeurs et valeurs.


Pourquoi l'opposition dans toute cette campagne électorale n'a-t-elle pas épinglé la France qui tire les ficelles? Elle le sait, elle s'est tue. Elle s'est rendue coupable, coupable de naïveté et de manque de courage. Excepté Ousmane Sonko.


Oui, Ousmane Sonko, et c'est pour cette raison que j'ai milité en sa faveur. Le vrai point positif à retenir est la participation massive de la jeunesse sénégalaise qui l'a soutenu. Ça promet pour la suite. Cette jeunesse-là a compris. Elle ne veut plus de la Françafrique. Elle doit maintenant s'armer de courage et dépasser la prise de conscience. Kémi Séba l'a montré le 23 février 2019 au Niger. Le combat va au-delà des petites frontières du Sénégal. Toute l'Afrique est concernée. Commençons par l'Afrique subsaharienne!

Revenons à cette élection présidentielle! Les résultats sont attendus pour vendredi minuit. Le président sortant quitte le pays demain jeudi, suivant ainsi le conseil de ses maîtres en France. Cela ne doit en aucun cas empêcher les Sénégalais d'agir si les résultats ne sont pas conformes à la volonté populaire. Si HOLD-UP il y a.

Que chacun prenne ses responsabilités!

 
 
Lire la suite

L'Afrique Libre ou la Mort, le nouveau livre de Kemi Seba

1 Juillet 2018 , Rédigé par Caro Sika Publié dans #auteur, #carosika, #politique, #panafricanisme, #livre, #afroculture, #2018, #kemiseba, #FR

L'Afrique Libre ou la Mort, le nouveau livre de Kemi Seba

Le samedi 30 juin 2018, Kemi Seba tenait sa séance de dédicace suivant la sortie de son nouveau livre « L’Afrique libre ou la mort" chez Moussa l’Africain, restaurant situé au cœur de Paris, à proximité des Halles.

Durant 3 heures, ce fut un défilé constant de sympathisants venus acheter leur copie du livre, parfois deux ou trois, d’un grand frère et icône mondial de la lutte contre l’oppression des afro-descendants et pour la souveraineté de l’Afrique. Dans le plus grand calme et respect, ce temps de dédicace fut rythmé par des retrouvailles, des accolades et encouragements afin de soutenir concrètement l'activiste et auteur Kemi Seba. En deux heures, plus de 500 livres étaient vendus.

Continuez à lire ci-dessous pour notre revue du livre de Kemi Seba:

 

File d'attente devant le restaurant Chez MoussaFile d'attente devant le restaurant Chez MoussaFile d'attente devant le restaurant Chez Moussa

File d'attente devant le restaurant Chez Moussa

L’œuvre

"L’Afrique Libre ou la Mort" nous éveille à la résurgence d’un mouvement panafricain dont Kemi Seba est un porte-voix au XXIème siècle; ce combat s’inscrit dans la continuité de la mission de nos aieux qui ont lutté pour la souveraineté de l’Afrique afin de, comme le dira l’auteur, «rendre à notre peuple ses lettres de noblesse ». La résonance du titre à la devise de Thomas Sankara, icône de la résistance panafricaine des années 80 « La Patrie ou la Mort, nous vaincrons » et le choix de la couverture du livre devant la tombe de ce dernier dans le cimetière de Dagnoen au Burkina Faso sont chargés de symbolisme et porteurs d'espoir.

La mission panafricaine pour la libération et l’auto-détermination de notre peuple s’écrit toujours au présent et ses ennemis depuis les pseudos indépendances de l’Afrique, notamment de la zone francophone, ont sophistiqué leurs systèmes de paupérisation de l’Afrique et de son peuple partout dans le monde.

"L’Afrique libre ou la Mort" retrace donc le combat géopolitique de Kemi Seba et d’Urgences panafricanistes et sa légitimité et pertinence dans une ère où le néocolonialisme s’est muté en globalisme ultralibéral. De ce fait, Kemi Seba a su s’entourer de nombreuses figures internationales sympathisantes qui, tout comme lui, s’opposent aux forces prédatrices exogènes du 21ème siècle, dont sept qu’il a soigneusement sélectionnées pour préfacer son livre, à savoir:

Biram Dah Abeid, l’homme politique mauritanien, figure de proue contre la lutte contre l’esclavage en Mauritanie et dans le monde arabe. Emprisonné à plusieurs reprises, il a reçu en 2013 le prix des droits de l’homme des Nations Unies.

Alexandre Douguine, géopoliticien russe, philosophe, anti-impérialiste, conseiller stratégique de la Douma (parlement russe) et de l’Académie militaire de Moscou. Il est considéré comme l’idéologue le plus influent de la Russie.

Elie Domota, militant révolutionnaire guadeloupéen, indépendantiste, syndicaliste, porte-parole du LKP (Liyannaj Kont Pwofitasyon, signifiant Ensemble contre la Protifasion en français et secrétaire général de l’UGTG (Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe), syndicat majoritaire  de la Guadeloupe.

Pedro Biscay, avocat argentin spécialisé dans le crime économique. Militant péroniste pronant l’alliance tricontinentale, il a été durant plusieurs années le directeur de la Banque Centrale d’Argentine. Il est le fondateur du Centre de recherche et de prévention du crime économique.

Djimon Hounsou, acteur hollywoodien béninois, connu pour ses rôles tels que dans Gladiator, Amistad, Blood Diamond. Il s’’apprête à sortir un film sur le Roi Béhanzin, et un documentaire sur le Vodoun.

Ganiou Soglo, ministre de la culture au Bénin de 2008 à 2011 et fils de l’ancien président de la République du Bénin Nicéphore Soglo. Il est considéré comme le pygmalion de la vie culturelle béninoise.

Nicolas Anelka, anti-conformiste et icône des banlieues françaises, footballeur international et manager qui a joué notamment pour le PSG, Manchester City et Chelsea.

Continuez à lire la revue du livre ci-dessous et acceder aux liens pour commander votre copie du livre en ligne:

 

Préfaciers du livre de Kemi Seba "L'Afrique ou la mort"

Préfaciers du livre de Kemi Seba "L'Afrique ou la mort"

Dans cette œuvre, qui succède 3 essais sur le néocolonialisme (Supra Négritude en 2013, Black Nihilism en 2014 et Obscure Epoque en 2016), Kemi Seba offre une grille de lecture pour la jeune génération africaine et afro-descendante, ainsi qu’aux futures générations, dans un langage qu’il veut accessible, pour leur permettre de décrypter l’oppression systémique à laquelle elles font face et afin de les impulser à une citoyenneté agissante se traduisant par l'adage de Kemi Seba « ce que les élites africaines ne font pas pour le peuple, le peuple le fera lui-même".

C’est avec le peuple qu’il veut composer et son expérimentation sur le terrain en tant que président de l’ONG Urgences Panafricanistes lui a permis de théoriser une lutte adaptée aux réalités de ce siècle qui peut servir de guide à tout mouvement de résistance panafricain. Selon Kemi Seba, là où l’intelligentsia africaine a loupé le coche en théorisant dans le confort de leur bureau, formatée dans les écoles du colon et omettant de lier la pratique à la théorie, « L’Afrique libre ou la mort constitue à n’en pas douter, le livre le plus important de notre parcours politique, et surtout un guide de réflexion pour la nouvelle génération panafricaniste, très loin des théoriciens qui n’ont jamais vécu le combat qu’ils prônent au clavier ».

L’Afrique ou la mort est publié par New African Cultures Editions et en vente sur Amazon, Price Minister et FIAT LUX EDITIONS.

Voir les liens ci-dessous pour commander votre copie du livre et pour suivre Kemi Seba sur les réseaux sociaux:

 

https://www.priceminister.com/offer/buy/3164520323/l-afrique-libre-ou-la-mort-format-broche.html
Lire la suite

Omoyele Sowore - Une Nouvelle Aube pour le Nigéria? #TakeItBack2019

13 Mai 2018 , Rédigé par Caro Sika Publié dans #carosika, #politique, #afroculture, #2018, #sowore, #FR

Image sourced from Information Nigeria

Image sourced from Information Nigeria

Intrépide, un combattant … des mots utilisés pour décrire Omoyele Sowore, le dirigeant et fondateur de Sahara Reporters, par les centaines de nigérians basées au Royaume-Uni, qui sont venues à l'Université d'East London, Water Lane, Londres, le samedi 12 mai pour voir et entendre le candidats à l'élection présidentielle du Nigéria qui aura lieu le 16 février 2019, le même jour que l'anniversaire d'Omoyele Sowore. Les représentants de la Diaspora nigérianne au Royaume-Uni à la rencontre à Londres ont soif d'un total revirement de la politique nigérianne et voit en Omoyele Sowore le meilleur des candidats et un homme juste.

Omoyele Sowore a commencé sa campagne il y a un peu plus de 10 semaines et a déjà effectué une tournée de 23 jours au Nigéria.

https://www.youtube.com/watch?v=XWhSpkwopKU

Dès son arrivé à Lagos le 3 avril, il a également été accueilli à l'aéroport par des milliers de Nigérians qui le considèrent comme l'espoir incontestable pour conduire le Nigeria dans une ère nouvelle. Rien d'étonnant lorsque les candidats de 2019, pour n'en nommer que quelques-uns, sont Muhammadu Buhari, le président en exercice, maintenant âgé de 76 ans ou Atiku Abubakar, 71 ans.

Le Nigeria abrite 40 millions de jeunes qui aspirent au changement, à des opportunités de travail et à l'application de la justice et Omoyele Sowore a fait ses preuves en tant qu' activiste.

Pour plus d'informations, cliquez  http://www.informationng.com/2015/10/meet-omoyele-sowore-the-founder-of-sahara-reporters-photos

Dr. Gbenga, Oduntan, conférencier en droit commercial international, de l'Université de Kent, a déclaré dans son allocution à la séance de discussion :

- 62  % des Nigérians vivent dans la pauvreté absolue, c'est plus de 100 millions de personnes
- selon Transparency International, 96 % des Nigérians éprouvent une réelle méfiance envers la police et 46  % envers son système éducatif


Omoyele Sowore, dans son discours, se réfèrera également au Nigéria, en tant que "la République fédérale de toutes sortes d'injustices"

Son manifeste est ambitieux et nécessite un changement de la culture, en particulier pour lutter contre la corruption au plus haut niveau pour laquelle il a proposé de supprimer l'immunité pour tous les fonctionnaires élus. La réforme de la fonction publique sera une des clés en encourageant les fonctionnaires actuels proches de la retraite à partir pour être remplacés par de jeunes fonctionnaires plus habitués aux nouvelles technologies.

L'économie pétrolière du Nigéria, économie passive et en déclin, doit être diversifiée selon lui par la réforme de l'agriculture, le développement des sources d'énergies renouvelables, en particulier l'énergie solaire. L'éducation et les soins de santé verront également la création de 360 000 emplois, 200 000 postes créés pour le recrutement des enseignants et 160 000 pour les professionnels de la santé qui absorberaient le chômage actuel des jeunes diplômés (300 000 sont sans emploi). La hausse du salaire minimum du travailleur moyen afin d'augmenter son pouvoir d'achat et stimuler l'économie locale est également à l'ordre du jour ainsi que l'application de la législation actuelle pour lutter contre les fuites des capitaux en raison de l'abus des quotas des travailleurs expatriés au Nigeria.

La restructuration des états est également envisageable tant que le processus de consultation est représentatif de ce que les Nigérians veulent. En termes d'égalité des sexes, Omoyele Sowore s'engage à une représentation équitable des hommes et des femmes à la vie politique du Nigeria et veut un cabinet à répartition égale. Il a aussi l'audace de dire que si seulement les femmes s'avouent compétentes pour constituer son cabinet ministériel, il aura un cabinet à 100 % composé de femmes ministres.

D'un point de vue panafricain, j'étais heureuse d'apprendre qu' Omoyele Sowore est en faveur de la monnaie commune de la CEDEAO et de l'intégration économique.

Pour ce qui est de sa plate-forme politique, Omoyele Sowore a promis qu'il ne fera aucune alliance avec les parties actuels ternis par des allégations de corruption. Il veut à tout prix rompre avec la politique d'antan, surtout pour ce qui est des parrains politiques.

Ceci explique son choix de financement Gofundme pour financer sa campagne :

https://uk.gofundme.com/sowore2019

Comment est-ce qu'Omoyele Sowore peut gagner les élections 2019 ?

Vivant aux États-Unis lui-même, il est clair que Omoyele Sowore voit la Diaspora nigérianne comme un puissant allié. De fait, son premier acte en tant que président, sera d'introduire le l'accès au vote de la diaspora nigérianne dans leur pays de résidence et de supprimer les demandes visas.

Pour contre-attaquer "l'argent pour un vote" corrompant les électeurs à voter pour un candidat, Omoyole Sowore reconnaît l'influence de la diaspora au Royaume-Uni et d'autres pays du fait des paiements mensuels envoyés au Nigéria pour soutenir leurs familles. C'est la clé selon lui pour que ceux sur le terrain s'inscrivent pour voter et obtiennent une carte de vote. Cliquez sur le lien ci-dessous pour plus d'information :

http://www.pulse.ng/news/politics/how-to-get-your-pvc-before-2019-general-elections-id7921835.html

La solution, comme suggéré par Citizen AY, Ayo Ogundimu , l'un des organisateurs de la rencontre à Londres hier "Get your PVC card ! ! !". Omoyole Sowore, renchérit, "lorsque vous enverrez votre prochain versement mensuel, demandez à ce que les membres de votre famille vous envoient une copie de leur carte électorale.

Il ne fait aucun doute qu'Omoyele Sowore à l'appui de la majorité de la diaspora nigérianne qui veut un Nigeria où elle peut investir et prendre sa retraite. Omoyole Sowore dispose maintenant de 9 mois pour convaincre le peuple nigérian aux quatres coins du pays, qu'il est le candidat de l'avenir, d'une aube nouvelle pour le Nigeria.

Citizen AY à la gauche d'Omoyele Sowore et Caro Sika d'Afro Culture à sa droite
Citizen AY à la gauche d'Omoyele Sowore et Caro Sika d'Afro Culture à sa droite

Citizen AY à la gauche d'Omoyele Sowore et Caro Sika d'Afro Culture à sa droite

Lire la suite