Overblog
Follow this blog Administration + Create my blog
afrocultureblog.com
Recent posts

Michel Pinheiro, de Cotonou à Cuba

April 18 2021 , Written by www.afrocultureblog.com Published on #artiste, #musique, #2021, #carosika, #michelpinheiro, #africansalsaorchestra, #afroculture, #focusafrica

Photo Credit: Web

Photo Credit: Web

Michel Pinheiro, né Cosme Michel Odjougbele Pinheiro, est un compositeur, arrangeur et musicien de salsa d'origine béninoise. Né le 25 septembre à Pobè, dans le Sud du Bénin, Il fait ses débuts au sein d'une chorale de jeunes de sa paroisse et s'initie à la guitare à l'âge de 17 ans.

C’est au prestigieux lycée Behanzin de Porto Novo que sa carrière prend un tournant décisif quand il a l’opportunité de se rendre en Côte d’Ivoire, la plaque tournante de la musique en Afrique de l’Ouest. Il y rencontre le doyen Mamadou Doumbia auprès duquel il perfectionnera son apprentissage et s'initiera au trombone, qui deviendra plus tard son instrument de prédilection.

Sa collaboration avec Mamadou Doumbia porte ses fruits. Michel Pineihro accompagnera quelques années plus tard de grandes stars ivoiriennes comme Nayanka Bell ou Gadji Celi. En 1996, son chemin croise, cette fois-ci, celui d’un jeune reggaeman : Tiken Jah Fakoly. Michel Pinheiro lui suggère alors d’introduire des cuivres dans ses compositions. Une proposition qu’accepte Tiken Jah Fakoly. Michel Pinheiro devient donc le chef d’orchestre des « Djelys », le groupe qui l'accompagnera lors de ses tournées jusqu'en 2012.

Mais le tromboniste est avant tout un salsero. Faire de la salsa équivaut pour lui à se rapproprier une musique née sur le continent, dont la rythmique est inspirée des rythmes vaudou du Bénin.

Le premier album solo de Michel Pinheiro sort en 1999 et s'intitule Espoir. Suivront Agoh (2006), Bénin (2009), ainsi qu'un album hommage à son père spirituel Mamadou Doumbia en 2010.

En 2014, il monte le groupe African Salsa Orchestra avec lequel il continue à se produire sur des scènes internationales. Ils produiront ensemble un album du même nom. Michel Pineihro fait revivre au Bénin et sur le continent la musique de sa jeunesse et de ses aieux.

Read more

The EP "A Guy Like Me" by Tanzanian artist Tofa Jaxx

April 9 2021 , Written by www.afrocultureblog.com Published on #music, #tofajaxx, #artist, #2021, #afroculture

NEW ALBUM RELEASE The EP "A Guy Like Me" by Tanzanian artist Tofa Jaxx

NEW ALBUM RELEASE The EP "A Guy Like Me" by Tanzanian artist Tofa Jaxx

"A Guy Like Me" brings together Tofa Jaxx's first songs, which he wrote between 2016 and 2017. It was the time when he decided to completely dedicate his life to music. In the four songs, Tofa experiments with his extraordinary smokey voice and combines it with a sense of Neo soul harmonies and emotional soul-vocals. The lyrics of the songs are all about a young man from Tanzania, who is burning to set off to new shores.

2021 is going to be an interesting year for the young songwriter. Over the last month, he has been working tirelessly on new music.
UMENIKAA was just released a couple of weeks ago. More songs are already lined up and he is working on his first international album which is planned to come out later this year.
With his music, Tofa Jaxx is daring a different path from the Tanzanian norm, away from Bongo Flava and other mainstream sounds.

Here is one of our favorite EP track just released : I WANT YOU

You want so support African artists and African music, check out #soulidarity.

Read more

Beverley Knight - Powerful and Beautiful

March 20 2021 , Written by www.afrocultureblog.com Published on #afroculture, #beverleyknight, #awards, #music, #artist, #interview, #carosika

 In this edition of 'Black Legacy', we will be presenting the charming and powerful singer, Beverley Knight.

In this edition of 'Black Legacy', we will be presenting the charming and powerful singer, Beverley Knight.

Beverley Knight is an English recording artist and musical theatre actress who released her first album The B-Funk in 1995. Heavily influenced by American soul music icons such as Sam Cooke and Aretha Franklin, Beverley Knight has released eight studio albums. Widely labelled as one of Britain's greatest soul singers, she is best known for her hit singles "Greatest Day", "Get Up", "Shoulda Woulda Coulda" and "Come as You Are".

After more than a decade in the music industry, she was appointed a MBE in 2006 in recognition of her contribution to British music. In September 2005, Knight was made an honorary Doctor of Music by the University of Wolverhampton. After receiving a host of awards, including three MOBO Awards Beverley Knight was presented with a Lifetime Achievement Award in 2004 at the Urban Music Award in London. Beverley Knight supported Prince during his residency at the O2 Arena and also performed at the concert after parties. As a result of this, she was flown to perform at his Oscars party in front of A-list stars and received a standing ovation from stars such as Quincy Jones.

In 2019, Knight celebrated 25 years in music with the release of the live album BK25.

Click on the video below to see Beverley Knight's interview by our cultural mediator Caro Sika at the Black Magic Awards Ceremony in London at the Criterion Theatre, as she received her Music Honour.

Read more

Richard Bona, quand le talent s'allie à l'excellence

March 20 2021 , Written by www.afrocultureblog.com Published on #afroculture, #richard bona, #artiste, #carosika, #musique, #patrimoine culturel

Richard Bona, quand le talent s'allie à l'excellence
Dans cette édition de la rubrique 'Patrimoine Culturel', un coup de coeur pour Richard Bona, artiste et musicien accompli.

Bona Pinder Yayumaytalolo, alias Richard Bona, est né en 1967 de parents musiciens à Minta, au Cameroun. Il se fait d’abord connaître en tant que bassiste avant de mener une carrière de chanteur auteur-compositeur-interprète par laquelle il fait rayonner sa langue maternelle le douala et son héritage culturel.

Après avoir émigré en Allemagne à 22 ans, il emménage en France afin de suivre des études de musique. Il joue alors dans divers clubs de jazz aux côtés de Jacques Higelin, Didier Lockwood, Manu Dibango ou encore Salif keita.

N'ayant pas obtenu la possibilité de résider en France, il part à la découverte de New-York et choisi de s'y installer en 1995. Il y rencontre le claviériste de Weather Report Joe Zawinul et accèdent à la scène internationale en jouant avec des artistes mondialement réputés tels qu'Herbie Hancock, Chick Corea ou Harry Connick Jr.

Richard Bona sort son premier album solo, Scenes from my life, en 1999, accueillant entre autres en studio le saxophoniste Michael Brecker et le pianiste Jean-Michel Pilc. Les albums Reverence et Munia : suivront en 2001 et 2003, et en 2004 il est récompensé aux Victoires du Jazz. Un an plus tard, sort l’opus Tiki où il invite John Legend, Susheela Raman et le chanteur brésilien Djavan. Cet album se verra nommé aux Grammy Awards. L’album Bona Makes You Sweat et The Ten Shades of Blues sortent en 2008 et 2009 et en 2012, Richard Bona reçoit le Grand prix Jazz de la Sacem. Son album Bonafied est édité en mai 2013 par un label d Universal Music Group


Depuis 2014, Richard Bona travaille avec Quincy Jones et produira d'autres albums dont Heritage en 2016 et Bondeko en 2017. Il apparaitra d'ailleurs dans le documentaire retraçant les 70 ans de carrière de Quincy Jones produit par Netflix en 2017. Richard Bona est également entrepreneur et notamment le propriétaire du club Bonafide à Manhattan et le Nubia en région parisienne.

Cliquez ci-dessous pour visionner son interview avec notre médiatrice culturelle Caro Sika au Jazz Café à Londres.

Richard Bona interviewé par notre médiatrice culturelle Caro Sika

Richard Bona interviewé par notre médiatrice culturelle Caro Sika

Read more

Une reine africaine des temps modernes

March 12 2021 , Written by www.afrocultureblog.com Published on #patrimoine culturel, #2021, #interview, #histoire

Cette semaine, dans la rubrique 'Patrimoine Culturel', découvrez la Reine Diambi Kabatusuila Muata Tshiyoyo de la République démocratique du Congo.

Une reine africaine des temps modernes
Reine Diambi Kabatusuila a été couronnée 'souverain traditionnel' du peuple Bena Tshiyamba du Bakwa Indu de la région centrale du Kasaï, qui fait partie de l’ancien Empire Luba en République démocratique du Congo, le 31 août 2016.
 
Le 3 mars 2019, la reine a été couronnée à Salvador de Bahia, reine mère du peuple bantou du Brésil, diaspora africaine historique où elle a reçu le titre de Grande Mãe do Povo Bantu Bazileiro par le Parlement brésilien en mars 2019.

La reine Diambi est notamment titulaire d’un doctorat en administration publique, d’un doctorat Honoris Causa de philosophie en sciences humaines, d’un poste de professeur en droit international et de l’ordre et d’une maîtrise en psychologie appliquée.

Queen Diambi oeuvre notamment pour la renaissance culturelle de l'Afrique.

Cliquez pour visionner son interview avec notre médiatrice culturelle Caro Sika à Africa Fashion Week London.

Retrouvez également Queen Diambi en images pour le plaisir des enfants. Le cahier d'activité ci-dessous a été conçu par Black History Activity Books.

(Ce livre n'est disponible qu'en version anglaise).

Read more

LES 7 PRINCIPES DE KWANZAA

December 20 2020 , Written by www.afrocultureblog.com Published on #kwanzaa, #panafricanisme, #histoire, #afroculture, #2020

LES 7 PRINCIPES DE KWANZAA

Kwanzaa se célèbre du 26 décembre au 1er janvier et tire son essence de la notion de famille ainsi que de la culture et la sagesse. Elle a été créée en 1966 par Maulana Karenga, professeur d'Africana Studies, militant des droits civiques et du pan-africanisme. Elle invite tous les afrodescendants à établir leur propre système de valeurs, à partir de leurs propres références et vécus et a pour but de réaffirmer les liens indestructibles entre l'Afrique et toute sa diaspora à travers le monde. Kwanzaa est donc une fête culturelle et non-religieuse et peut être célébrée par tout afrodescendant, quelque soit ses convictions religieuses.


Kwanzaa est un mot de la langue Swahili qui signifie "premiers fruits". Elle se réfère aux fêtes agricoles qui suivent communément les récoltes et donnent lieu aux réunions de famille, aux souvenirs des ancêtres , à l'expression de notre culture traditionnelle de base. Les familles qui la célèbrent allument les bougies noires, vertes et rouges disposées sur un candelabre à sept branches, le Kinara. Le noir symbolise les personnes, le rouge, leur lutte et le vert, l’emblème de l’avenir et de l’espoir né de ce combat (couleurs du nationalisme panafricain).

Continuez à lire ci-dessous pour découvrir les 7 principes:

 

 

Les sept bougies de Kwanzaa représentent sept principes fondamentaux appelés en Swahili, Nguzo Saba, ancrés dans la tradition africaine et sur lesquels, tout au long de la semaine, méditent ceux qui célèbrent la fête :

1. L’unité (Umoja en swahili) – unir les familles, les communautés, la nation et le peuple noir au sens large du terme;

 

2. L’auto-détermination (Kujichagulia)– veiller à ce que nous définissions nous-mêmes notre identité et assumions la responsabilité de nos choix et comportements;

 

3. Le travail et la responsabilité solidaires (Ujima) – s’entraider et œuvrer pour renforcer notre communauté et être force de proposition pour résoudre nos problèmes collectivement;

 

4. L’économie solidaire (Ujamaa)– bâtir et soutenir des commerces appartenant à des Afrodescendants et contribuer au développement et à la richesse de notre économie;

 

5. Le but (Nia) – commémorer les cultures, les coutumes et l’histoire africaine afin de restaurer notre peuple à sa grandeur initiale;

 

6. La créativité (Kuumba)– faire preuve d’imagination pour améliorer et embellir notre communauté;

 

7. La confiance (Imani)– avoir confiance en notre Créateur, dans les familles, les dirigeants, les enseignants et les leaders de notre communauté, et leur apporter notre soutien ainsi que croire en la noblesse et la victoire de la lutte pour la cause panafricaine.

 

Et vous, quel principe vous challenge le plus? Quels sont ceux que vous intègrerez à vos résolutions de début d'année?

Sur ce, nous vous souhaitons de belles fêtes de Kwanzaa et une très bonne année.

 

Pour plus d'infos sur Afro Culture, cliquez le lien ci-dessous

Read more

LOBBYNOIR : 5 APPS EN UNE!

December 17 2020 , Written by www.afrocultureblog.com Published on #brand, #business, #ujamaa, #tech, #afroculture, #2020, #lobbynoir

Avez-vous déjà entendu parlé de LobbyNoir, l'entreprise solidaire conceptrice de l'app de géolocalisation des entrepreneurs afrodescendants où qu'ils soient dans le monde.

L'entrepreneur se référence, le consommateur le géolocalise pour consommer.

C'était déjà une innovation en 2017 et elle répertorie maintenant plus de 2000 entrepreneurs.

Mais le génie du CEO de LobbyNoir, Mfunguamoyo KiaKanua ne s’arrête pas là. Il a maintenant créé 5 apps en une.

En téléchargeant l'application LobbyNoir à partir de Google Play ou Apple Store, vous avez dès lors accès:

- au nouvel annuaire optimisé de référencement gratuit

- à la Marketplace LobbyNoir pour acheter les produits directement en ligne

- au site de billetterie LobbyNoir pour créer vos évènements

- à la Voix Noire, outil de sondage statistique

- au site officiel de LobbyNoir avec accès à tous ses services et offres marketing

Le 1er onglet sur la droite est l'annuaire LobbyNoir

Le 1er onglet sur la droite est l'annuaire LobbyNoir

Le deuxième onglet à gauche est la MarketPlace https://marketplacelobbynoir.com/

Le deuxième onglet à gauche est la MarketPlace https://marketplacelobbynoir.com/

L'onglet du milieu est la Billetterie.

L'onglet du milieu est la Billetterie.

Le 4ème onglet à droite est la Voix Noire.

Le 4ème onglet à droite est la Voix Noire.

Le 5ème onglet à droite est le site officiel de LobbyNoir.

Le 5ème onglet à droite est le site officiel de LobbyNoir.

Vous pouvez télécharger l'appli dès aujourd'hui à partir de votre Android. Voir les liens suivants.

Si vous avez déjà télécharger l'app, assurez-vous de la mettre à jour pour accéder à toutes ses fonctionnalités.

Read more

TIME TO SHOP FOR KWANZAA AND CHRISTMAS!

December 17 2020 , Written by www.afrocultureblog.com Published on #brand, #business, #kwanzaa, #ujamaa, #afroculture, #2020, #lobbynoir

https://marketplacelobbynoir.com/ enables you to buyblack globally!

Are you looking for your Kwanzaa and Christmas gifts?

Do you want to support a Black Owned Business?

Do you like the flexibility of buying online in the comfort of your home and have it delivered to your family and friends or at your doorstep?

Look no further, shop at https://marketplacelobbynoir.com/

See some gift ideas below:

AFRO LISA "sweater hoddie" by KMT CREATION

AFRO LISA "sweater hoddie" by KMT CREATION

MADE IN AFRICA "ALKEBULAN BRACELETS" BY GDUSTYL
MADE IN AFRICA "ALKEBULAN BRACELETS" BY GDUSTYL
MADE IN AFRICA "ALKEBULAN BRACELETS" BY GDUSTYL

MADE IN AFRICA "ALKEBULAN BRACELETS" BY GDUSTYL

BLACK HEROES BOOKS BY BLACK HISTORY ACTIVITY BOOKS
BLACK HEROES BOOKS BY BLACK HISTORY ACTIVITY BOOKS
BLACK HEROES BOOKS BY BLACK HISTORY ACTIVITY BOOKS

BLACK HEROES BOOKS BY BLACK HISTORY ACTIVITY BOOKS

BED LINEN "WAX" BY MAGUY CREA
BED LINEN "WAX" BY MAGUY CREA

BED LINEN "WAX" BY MAGUY CREA

and much, much more....
You can also check out all their promotions on https://marketplacelobbynoir.com/categorie-produit/promotions/
Read more

TURKANA PEOPLE

December 17 2020 , Written by www.afrocultureblog.com Published on #society, #ancestral people, #afroculture, #2020, #turkana

Photo Credit @ericlaforg

Photo Credit @ericlaforg

The Turkana are found in the Northern part of Kenya. Turkana tribe is part of the Nilotic tribes and constitutes the second largest pastoralist community after the Maasai

Like the Maasai, the Turkana have maintained a traditional lifestyle.

The community is clustered in over 20 clans. The two dominant are the Ngirisai referring to the Leopard and Ngimor referring to the Stones. In this system, successive generation of males alternate between being part of the Ngirisai or the Ngimor groups.

Wives of the Ngimor put on a Black wedding ring around their neck whilst the wives from the Ngirisai clan put on a silver ring around their neck. It is the official symbol of marriage. A middle finger ring is also worn. Women automatically belong to the age set of their fathers until they marry and then take their husbands grouping. The quantity of the Jewellery around a woman’s neck determine her social status.

The turkana males do not practise male circumcision.

A Turkana boy looks after young goats. At the age of 11, he starts looking after mature goats and as he grows, he is entrusted with cows, camels and sheep. Between 16 to 20 years old, he is allowed to attend the night dance with his friends and look out for a suitable girl to start a family.

The woman remains the pillar in Turkana family. She’s responsible for building the house, tendering to the animals and provide food for her husband.

The bride price is very high in Turkana society. When a man is ready to marry, his parents visit the bride’s parents with gifts such as sheep, sugar and tobacco. Once the marriage is consented, the number of animals to be brought is agreed upon. Bride price could amount from 10 to 30 cows if the man is wealthy. Goats could amount up to 100 heads or more. A bull is later slaughtered to seal the marriage.

Polygamy is acceptable in Turkana culture and a man can marry as many wives as long as he can afford to pay the bride’s price and sustain them. The more the livestock, the more cumbersome it is for one wife to tend them so the husband has to look for another or other wives to delegate duties. The first wife is consulted and has to approve.

The youngest wife will be looked after by the husband’s eldest son. She cannot leave the homestead because she may be exploited for her wealth. It is the duty of the eldest wife to instruct her firstborn son to marry the younges wife.

Divorce doesn’t exist in Turkana’s vocabulary as it is considered a curse. It is forbidden because no family will trust a divorcee with their daughter. Divorce is only allowed if the woman is proved to be adulterous or has bad manners that dispute the norms of the community.

Men flirting with other men’s wives will also suffer the full wrath of the Council of Elders. For instance, his animals can be confiscated or he can be fined by the Council of Elders. A bull will be slaughtered as a cleansing ritual. One may be asked to repay the dowry price.

Once a married woman becomes a widow, she shaves her hair and removes all of her jewellery. This signifies that she burries her husband’s tradition to be allowed to remarry.

Source : KTN News Kenya

Read more

L'amour est une histoire de sorcellerie par Nathalie Tientcheu!

April 24 2020 , Written by www.afrocultureblog.com Published on #auteur, #livre, #ujamaa, #afroculture, #2020

Un roman captivant qui parle d'Amour vécu et relaté par un père, une mère, un mari, un amant, des enfants. C'est le parcours de l'Amour filiale et parental, celui qui existe entre un homme et une femme, l'Amour de nos morts car en Afrique un mort ne meurt pas, il vous accompagne…

 
L'amour est une histoire de sorcellerie par Nathalie Tientcheu!

"Lors de mon fameux voyage dans ces nombreux pays d'Afrique, lorsque j'entendais quelqu'un parler d'Amour, il ne disait jamais :" je suis Amoureux, je l'aime" mais "je ne sais pas pourquoi je suis comme ça ! Je ne sais pas ce qu'il ou elle m'a fait ?" Bien sûr sans jamais évoquer la sorcellerie mais pour qu'il y ait ce même écho dans tous ces pays visités, je trouvais que cela donnait à l'Amour quelque chose de mystique voire de métaphysique.

Peut-on expliquer un coup de foudre ? Car pour l'homme Africain et l'homme Antillais, l'Amour n'est pas rationnel ! Dans la vie de tous les jours, nous avons le contrôle, ce qui n'est pas le cas en Amour. On peut faire beaucoup de choses par Amour ! D'ailleurs très peu sont les gens qui disent je t'aime, il y a cette pudeur que l'on retrouve partout en Afrique. On chante l'amour mais nous n'en parlons pas ! Et pour finir, je ne connais pas une seule famille africaine qui n'a pas une belle-soeur, un beau-frère, une belle-mère qu'il ne suspecte pas de sorcellerie !

C'est pourquoi j'ai donné comme titre à mon roman "L'Amour est une histoire de Sorcellerie." Mon roman parle de l'Amour. L'Amour Filiale et parental, entre un homme et une femme, l'Amour de nos morts car en Afrique un mort ne meurt pas, il vous accompagne… Il retrace la vie d'une famille Camerounaise mais surtout d'un père polygame, animiste avec des enfants nés en France."

Read more
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>