Overblog
Follow this blog Administration + Create my blog
afrocultureblog.com

kemiseba

First Panafrican Centre in Cotonou, Benin to open on 25th May 2019!!

May 5 2019 , Written by Caro Sika Published on #panafricanisme, #business, #ujamaa, #afroculture, #2019, #kemiseba

Two years ago, the Pan-African activist Kemi Seba, president of the NGO "Urgences Panafricanistes" launched an International Day to showcase and promote African production. See video below  (French only)

Kemi Seba is now at the initiative of the First Panafican Centre "CENTRE PANAF" to open its doors in Cotonou, Benin on Saturday 25th May 2019.

In a release on his Facebook Page, Kemi Seba expresses his joy : " I have the honour to announce to you that on 25th may 2019, the official opening of PANAF CENTRE will take place. It will be the 1st African PRODUCTION CENTRE to promote and sell local and continental products in COTONOU.

Several tens of thousands of euros were invested in this commerical space of 430m2 aiming to sell exclusively African and Afro Diasporic products, comprising of a supermarket 100% African, a RESTAURANT 100% African, a fashion BOUTIQUE 100% African (not to mention other boutiques that will open in the coming months).

It will showcase local producers, creators, patriotic entrepreneurs who are discriminated against for the benefit of foreign companies "We seek to demonstrate that entrepreunariat does not systematically rhyme with blind capitalism. On the contrary, our centre will operate within and be based upon cooperative economics".

See some photos of the centre below.

For more info about Panaf Centre: 229 97 16 6583

First Panafrican Centre in Cotonou, Benin to open on 25th May 2019!!

Several tens of thousands of euros were invested in this commerical space of 430m2 aiming to sell exclusively African and Afro Diasporic products, comprising of a supermarket 100% African, a RESTAURANT 100% African, a fashion BOUTIQUE 100% African (not to mention other boutiques that will open in the coming months).

It will showcase local producers, creators, patriotic entrepreneurs who are discriminated against for the benefit of foreign companies "We seek to demonstrate that entrepreunariat does not systematically rhyme with blind capitalism. On the contrary, our centre will operate within and be based upon cooperative economics".

See some photos of the centre below.

For more info about Panaf Centre: 229 97 16 6583

First Panafrican Centre in Cotonou, Benin to open on 25th May 2019!!
First Panafrican Centre in Cotonou, Benin to open on 25th May 2019!!
First Panafrican Centre in Cotonou, Benin to open on 25th May 2019!!
First Panafrican Centre in Cotonou, Benin to open on 25th May 2019!!
Read more

LETTRE OUVERTE AU MINISTRE DE L'INTÉRIEUR BÉNINOIS !

March 30 2019 , Written by Marcel Feliho Published on #politique, #marcel Feliho, #afroculture, #kemiseba, #2019

Monsieur le Ministre,

Si je m'en réfère à ce que mon frère et ami Kemi Seba rapporte quand vous l'avez reçu dans votre bureau du ministère de l'intérieur, et il vous cite : "Que vous soyez populaire en Afrique n'est pas mon problème. Mais si vous continuez à mener des actions qui dérangent nos partenaires économiques (France, Côte d'ivoire en tête de liste), nous nous organiserons pour restreindre le périmètre de vos libertés individuelles au Bénin."

Votre fonction ne vous confère guère toutes les libertés. 

Pour commencer, il me souvient que Kemi Seba, après avoir été déporté par Macky Sall du Sénégal vers la France, est revenu sur la terre de ses pères, la terre béninoise. Son accueil à l'aéroport de Cotonou fut des plus mémorables: escorte policière et militaire pour un retour au pays. Geste de la part des autorités béninoises que j'avais su apprécier, comme des millions d'Africains, jeunes et moins jeunes. 

Pourquoi ce changement d'attitude aujourd'hui? Pourquoi ce revirement? Vous êtes-vous fait remonter les bretelles par vos maîtres donneurs d'ordre? 

Kemi Seba n'est ni un chanteur, ni un musicien, ni un sportif africain en quête de popularité. 
Grâce à lui, je connais votre nom aujourd'hui : Sacca Lafia. Un nom que j'oublierai probablement dès demain.

Donc, n'inversons pas les rôles!

Pour prétendre restreindre ses libertés individuelles sur le sol béninois, quel motif avancez-vous? Qu'il mènerait des actions qui dérangent vos partenaires économiques? 

J'aimerais bien savoir où vous étiez, ce que vous faisiez quand Kemi Seba, très jeune, débuta son combat pour l'autodétermination, le respect et la dignité des Africains, d'Afrique et de la diaspora. C'est la justesse de ce combat qui le fit connaitre, d'abord en Europe, puis en Afrique. Pas un seul crime, pas un seul délit, pas de viol, pas de vol, juste l'affirmation de ses idées qui sont partagées par le plus grand nombre.

Les Africains populaires de par le monde sont les dirigeants qui pillent les richesses de leurs pays, pour remplir les coffres des paradis fiscaux, pour acheter des immeubles entiers dans les capitales occidentales, qui bradent les ressources de leurs sous-sols au profit de puissances et d'intérêts étrangers. Leurs noms sont très connus et ils sont la risée des maîtres qu'ils servent sans le savoir. 

Vous vous préoccupez des intérêts de vos "partenaires économiques", et vous touchez peut-être des subsides en retour? Kemi Seba se préoccupe des intérêts de son peuple, de la masse, des personnes qui sont dans le dénuement. En résumé des intérêts du groupe auquel il appartient. 
Savez-vous seulement les actes qu'il a posés au Bénin, déjà bien avant de s'y installer?

Revenez à la raison et l'on ne vous en tiendra pas rigueur! 
Ayez à l'esprit que le poste que vous occupez est un CDD! D'autres hommes de renom l'ont occupé avant vous.
Ne vous mettez pas à dos la jeunesse béninoise qui comprend le combat de souveraineté africaine qui est souhaité et mené partout sur le continent. Seuls les dirigeants de la Françafrique en ont peur.

Marcel FELIHO
Un Africain parmi les Africains

 

Black Panthers Mindset se bat pour la souveraineté africaine depuis 1986!

Black Panthers Mindset se bat pour la souveraineté africaine depuis 1986!

Read more

The new book of the Pan African activist and Beninese author Kemi Seba

July 10 2018 , Written by Caro Sika Published on #author, #society, #politics, #carosika, #panafricanism, #afroculture, #2018, #kemiseba

The new book of the Pan African activist and Beninese author Kemi Seba

Saturday, June 30, 2018, Kemi Seba was holding his book signing, following the release of his new book "L'Afrique Libre ou la Mort - A Free Africa or death" at Moussa L'africain, a restaurant located in the heart of Paris, near les Halles. " During 3 hours, a constant parade of supporters came to buy their copy of the book, sometimes two or three, from a big brother and a world icon against the oppression of afro-descendants and campaigning for the sovereignty of Africa. In the greatest calm and respect, the session was punctuated by embraces and words of encouragement, in order to provide practical support to the activist and author Kemi Seba. In two hours, more than 500 books were sold.

Keep reading below for our review of Kemi Seba's book

Queue for booksigning of Kemi Seba on Saturday 30th June in ParisQueue for booksigning of Kemi Seba on Saturday 30th June in ParisQueue for booksigning of Kemi Seba on Saturday 30th June in Paris

Queue for booksigning of Kemi Seba on Saturday 30th June in Paris

The book

"L'Afrique Libre ou la Mort" awakens us to the resurgence of a pan-African movement in the 21st century embodied by Kemi Seba. This fight is part of the continuity of the mission of our ancestors who fought for the sovereignty of Africa in order to, as will tell the author, "regain our former nobility".

The resonance of the title to the slogan of Thomas Sankara, Pan-African resistance icon of the 1980s "La Patrie ou la Mort, nous vaincrons - the fatherland or death, we will overcome" and the choice of the cover of the book in front of the tomb of the latter in the cemetery of Dagnoen in Burkina Faso are full of symbolism and bearers of hope.

The Pan-African mission for the liberation and self-determination of our people is still to be written and its enemies since the pseudo-independances of Africa, especially in the francophone zone,  have since sophisticated their systems of impoverishment of Africa and its people all over the world.

"A Free Africa or death", therefore, retraces the geopolitical struggle of Kemi Seba and his NGO "Urgences Panafricanistes" and their legitimacy and relevance in an era where neocolonialism has transferred to ultraliberal globalism. As a result, Kemi Seba has surrounded himself with many like-minded international figures who, like him, oppose predatory exogenous forces of the 21st century, including seven men that he carefully selected to preface his book, namely:

Biram Dah Abeid, the Mauritanian politician, anti-slavery leading figure in Mauritania and in the Arab world. Jailed several times, he received in 2013 the Human Rights Prize of the United Nations.

Alexandre Douguine, Russian geopolitician, philosopher, anti-imperialist, strategic advisor of the Duma (Russian Parliament) and the Military Academy in Moscow. He is considered the most influential Russian ideologue.

Elie Domota, Guadeloupean revolutionary, trade unionist, independence activist, spokesman for the LKP (Liyannaj Kont Pwofitasyon, meaning together against the Protifasion in French and general Secretary of the UGTG (General Union of the workers of Guadeloupe).

Pedro Biscay, Argentinian lawyer who specializes in economic crime. Peronist activist advocating the Tricontinental alliance, he was for many years the Director of the Central Bank of Argentina. He is the founder of the Centre for research and prevention of economic crime.

Djimon Hounsou, Hollywood Beninese actor, known for his roles, such as in Gladiator, Amistad, Blood Diamond. He is about to release a film about King Behanzin, and a documentary about Vodoun.

Ganiou Soglo, Minister of Culture in Benin from 2008 to 2011 and son of the former President of the Republic of Benin, Nicéphore Soglo. He is considered to be the pygmalion of Beninese cultural life.

Nicolas Anelka, non-conformist and icon in the French suburbs, international footballer and manager who played for PSG, Manchester City and Chelsea.

Continue to read the review of the book below and access the links to order your copy of the book online (your English copy will be available in the next coming months):

Some contributors to the preface of Kemi Seba's book

Some contributors to the preface of Kemi Seba's book

In this work, succeeding 3 essays on neocolonialism (Supra Négritude in 2013, Black Nihilism in 2014 and Obscure Epoque in 2016), Kemi Seba provides a framework and reading grid for young Africans and afro-descendants, as well as to future generations, in a plain language to allow them to decrypt the systemic oppression they face and to encourage them to active citizenship, true to his slogan "what African elites do not do for the people, the people will do it themselves".

Kemi Seba's experience on the ground as the president of the NGO Urgences Panafricanistes allowed him to theorize a struggle that is adapted to the realities of this century and which can serve as a guide to any Pan-African resistance movement. According to Kemi Seba, where the African intelligentsia has missed the boat in theorizing in the comfort of their office, formatted in the schools of colonists and failing to link the practice to the theory, " A free Africa or death is in no doubt, the  most important book of their political journey and especially a reflective guide for the new generation of Pan-Africanists, far from the theorists who have never experienced the struggle they champion from their keyboards". "L'Afrique libre ou la mort" is published by New African Cultures Editions and for sale on Amazon, Price Minister and FIAT LUX EDITIONS.

See the links below to order your copy of the book and to follow Kemi Seba on social networks:

Photo sourced from the internet

Photo sourced from the internet

Read more

L'Afrique Libre ou la Mort, le nouveau livre de Kemi Seba

July 1 2018 , Written by Caro Sika Published on #auteur, #carosika, #politique, #panafricanisme, #livre, #afroculture, #2018, #kemiseba

L'Afrique Libre ou la Mort, le nouveau livre de Kemi Seba

Le samedi 30 juin 2018, Kemi Seba tenait sa séance de dédicace suivant la sortie de son nouveau livre « L’Afrique libre ou la mort" chez Moussa l’Africain, restaurant situé au cœur de Paris, à proximité des Halles.

Durant 3 heures, ce fut un défilé constant de sympathisants venus acheter leur copie du livre, parfois deux ou trois, d’un grand frère et icône mondial de la lutte contre l’oppression des afro-descendants et pour la souveraineté de l’Afrique. Dans le plus grand calme et respect, ce temps de dédicace fut rythmé par des retrouvailles, des accolades et encouragements afin de soutenir concrètement l'activiste et auteur Kemi Seba. En deux heures, plus de 500 livres étaient vendus.

Continuez à lire ci-dessous pour notre revue du livre de Kemi Seba:

 

File d'attente devant le restaurant Chez MoussaFile d'attente devant le restaurant Chez MoussaFile d'attente devant le restaurant Chez Moussa

File d'attente devant le restaurant Chez Moussa

L’œuvre

"L’Afrique Libre ou la Mort" nous éveille à la résurgence d’un mouvement panafricain dont Kemi Seba est un porte-voix au XXIème siècle; ce combat s’inscrit dans la continuité de la mission de nos aieux qui ont lutté pour la souveraineté de l’Afrique afin de, comme le dira l’auteur, «rendre à notre peuple ses lettres de noblesse ». La résonance du titre à la devise de Thomas Sankara, icône de la résistance panafricaine des années 80 « La Patrie ou la Mort, nous vaincrons » et le choix de la couverture du livre devant la tombe de ce dernier dans le cimetière de Dagnoen au Burkina Faso sont chargés de symbolisme et porteurs d'espoir.

La mission panafricaine pour la libération et l’auto-détermination de notre peuple s’écrit toujours au présent et ses ennemis depuis les pseudos indépendances de l’Afrique, notamment de la zone francophone, ont sophistiqué leurs systèmes de paupérisation de l’Afrique et de son peuple partout dans le monde.

"L’Afrique libre ou la Mort" retrace donc le combat géopolitique de Kemi Seba et d’Urgences panafricanistes et sa légitimité et pertinence dans une ère où le néocolonialisme s’est muté en globalisme ultralibéral. De ce fait, Kemi Seba a su s’entourer de nombreuses figures internationales sympathisantes qui, tout comme lui, s’opposent aux forces prédatrices exogènes du 21ème siècle, dont sept qu’il a soigneusement sélectionnées pour préfacer son livre, à savoir:

Biram Dah Abeid, l’homme politique mauritanien, figure de proue contre la lutte contre l’esclavage en Mauritanie et dans le monde arabe. Emprisonné à plusieurs reprises, il a reçu en 2013 le prix des droits de l’homme des Nations Unies.

Alexandre Douguine, géopoliticien russe, philosophe, anti-impérialiste, conseiller stratégique de la Douma (parlement russe) et de l’Académie militaire de Moscou. Il est considéré comme l’idéologue le plus influent de la Russie.

Elie Domota, militant révolutionnaire guadeloupéen, indépendantiste, syndicaliste, porte-parole du LKP (Liyannaj Kont Pwofitasyon, signifiant Ensemble contre la Protifasion en français et secrétaire général de l’UGTG (Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe), syndicat majoritaire  de la Guadeloupe.

Pedro Biscay, avocat argentin spécialisé dans le crime économique. Militant péroniste pronant l’alliance tricontinentale, il a été durant plusieurs années le directeur de la Banque Centrale d’Argentine. Il est le fondateur du Centre de recherche et de prévention du crime économique.

Djimon Hounsou, acteur hollywoodien béninois, connu pour ses rôles tels que dans Gladiator, Amistad, Blood Diamond. Il s’’apprête à sortir un film sur le Roi Béhanzin, et un documentaire sur le Vodoun.

Ganiou Soglo, ministre de la culture au Bénin de 2008 à 2011 et fils de l’ancien président de la République du Bénin Nicéphore Soglo. Il est considéré comme le pygmalion de la vie culturelle béninoise.

Nicolas Anelka, anti-conformiste et icône des banlieues françaises, footballeur international et manager qui a joué notamment pour le PSG, Manchester City et Chelsea.

Continuez à lire la revue du livre ci-dessous et acceder aux liens pour commander votre copie du livre en ligne:

 

Préfaciers du livre de Kemi Seba "L'Afrique ou la mort"

Préfaciers du livre de Kemi Seba "L'Afrique ou la mort"

Dans cette œuvre, qui succède 3 essais sur le néocolonialisme (Supra Négritude en 2013, Black Nihilism en 2014 et Obscure Epoque en 2016), Kemi Seba offre une grille de lecture pour la jeune génération africaine et afro-descendante, ainsi qu’aux futures générations, dans un langage qu’il veut accessible, pour leur permettre de décrypter l’oppression systémique à laquelle elles font face et afin de les impulser à une citoyenneté agissante se traduisant par l'adage de Kemi Seba « ce que les élites africaines ne font pas pour le peuple, le peuple le fera lui-même".

C’est avec le peuple qu’il veut composer et son expérimentation sur le terrain en tant que président de l’ONG Urgences Panafricanistes lui a permis de théoriser une lutte adaptée aux réalités de ce siècle qui peut servir de guide à tout mouvement de résistance panafricain. Selon Kemi Seba, là où l’intelligentsia africaine a loupé le coche en théorisant dans le confort de leur bureau, formatée dans les écoles du colon et omettant de lier la pratique à la théorie, « L’Afrique libre ou la mort constitue à n’en pas douter, le livre le plus important de notre parcours politique, et surtout un guide de réflexion pour la nouvelle génération panafricaniste, très loin des théoriciens qui n’ont jamais vécu le combat qu’ils prônent au clavier ».

L’Afrique ou la mort est publié par New African Cultures Editions et en vente sur Amazon, Price Minister et FIAT LUX EDITIONS.

Voir les liens ci-dessous pour commander votre copie du livre et pour suivre Kemi Seba sur les réseaux sociaux:

 

https://www.priceminister.com/offer/buy/3164520323/l-afrique-libre-ou-la-mort-format-broche.html
Read more