Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
afrocultureblog.com

fr

Découvrez AN'SHAWAL et sa fondatrice Victorine

5 Juillet 2021 , Rédigé par www.afrocultureblog.com Publié dans #anshawal, #fashion, #afroculture, #afrocultureblog, #2021, #blackoutday2021, #business, #france, #FR, #cameroun

Victorine, la fondatrice de la marque Anshawal

Victorine, la fondatrice de la marque Anshawal

Victorine est française d'origine camerounaise. Étant fan de nos tissus africains, elle a longtemps cherché des articles ( sacs, vêtements et autres ...) faits de ces mêmes tissus sans succès alors elle s'est mise à créer. Au début, c'était pour sa famille et elle-même puis ses amis ont aimé ces créations et l'ont conseillé de se lancer pour en faire un business. Pour ce faire, Victorine a donc sous son bagage  trois formation: stylisme - modélisme, création de site internet et marketing numérique et c'est grâce à la motivation, le soutien de ses amis, sa famille et à sa détermination à réussir dans ce monde qu'elle continue sans se lasser.


 An’shawal est une entreprise basée sur Metz ( France), elle est spécialisée dans la création et la vente d’articles de mode tels que: les sacs, les foulards, les vêtements, les bijoux faits de perles et de tissus et bien d’autres . Depuis 2020, An'shawal met tout en œuvre afin de satisfaire sa clientèle en lui apportant des articles uniques fait main et, si besoin, fait sur mesure d’une simple demande. An'shawal utilise principalement le tissu africain 100% coton auquel elle peut ajouter d'autres tissus tels que: la soie, le voile, le cuir, le simili cuir, la dentelle etc….. N'hésitez pas à les contacter et ils se feront un plaisir de répondre à toutes vos questions.

Voir ci-dessous quelques-unes des créations customisées Anshawal.

Pour consulter plus d'articles et obtenir vos 10% de réduction le 07.07.21, RDV sur le site Anshawal, promo code ASW10
Pour consulter plus d'articles et obtenir vos 10% de réduction le 07.07.21, RDV sur le site Anshawal, promo code ASW10

Pour consulter plus d'articles et obtenir vos 10% de réduction le 07.07.21, RDV sur le site Anshawal, promo code ASW10

Lire la suite

Découvrez DEME AGENCY et son fondateur Mohamadou

4 Juillet 2021 , Rédigé par www.afrocultureblog.com Publié dans #demeagency, #business, #afroculture, #2021, #blackoutday2021, #FR, #afrocultureblog, #senegal, #france

Mohamadou DEME, le fondateur de DEME AGENCY

Mohamadou DEME, le fondateur de DEME AGENCY

Mohamadou est un Franco Sénégalais né à Kanel au Sénégal, diplômé d’ingénieur en Génie des Systèmes industriels et maîtrise des risques. Mohamadou commence sa carrière comme ingénieur Qualité dans un Groupe international dans le secteur automobile.

Passionné par les domaines de l’éducation, la formation, l’insertion professionnelle et l’accompagnement, il décide de se lancer dans l’entreprenariat. Il donne naissance à DEME Agency, avec l’ambition de mettre à profit ses expériences professionnelles et son réseau.

Mohamadou est un entrepreneur & homme d’affaires, un homme de Réseaux, Expert en mise en relation gagnante et un activateur/accélérateur de relations interpersonnelles, profondément passionné par l’économie solidaire et l'Humain.

«Je suis arrivé en France à l'âge de 11 ans. J'avais même écrit une lettre pour étayer mes motivations. Mon père m'avait dit à l'époque 'tu as intérêt à travailler dur à l'école, sinon tu retournes au Sénégal, cela m'a bien forgé. Au début, beaucoup de gens pensaient que DEME Agency, la société que j’ai créé, n'était qu'une simple agence de communication alors qu'en réalité, nous étions autant centré sur la communication que sur un accompagnement global pour les jeunes porteurs de projets »

Cliquez ci-dessous pour découvrir le parcours de vie de Mohamadou Deme.

DEME Agency est une entreprise collaborative et solidaire, spécialisée en formation professionnelle, recrutement, conseils, évènementiels et développement de capital Humain.

DEME Agency forme, conseille et accompagne les entrepreneurs, porteurs de projets. L’entreprise les aide à gagner en visibilité et à créer et/ou développer leurs affaires en leur mettant à disposition un écosystème global d’experts à l’international.

DEME Agency s’adresse également aux entreprises et propose une large gamme de services touchant au marketing, à la communication et à la conduite de projets.

La plateforme numérique deme-agency.com est un nouveau concept de networking qui vous permet de booster votre réseau relationnel et de bénéficier de réductions, offres, avantages privilèges de partenaires multi enseignes.

Une cliente m’a récemment avoué : « grâce à vous et aux personnes que vous m’avez présentées, j’ai gagné 10 ans ! ». Notre objectif est de permettre la rencontre entre personnes issues de cercles professionnels différents de façon à ce que nos clients puissent exploiter pleinement leur potentiel grâce à ces nouveaux contacts.

« Nous devons favoriser les échanges et créer un réseau de talents et de compétences, avec une vision gagnant-gagnant pour leitmotiv ».

Cliquez ci-dessous pour consulter la plateforme numérique de DEME AGENCY.

Vous pouvez également consulter la liste des prochains évènements sur la liste suivante.

À l'occasion de #blackoutday2021, DEME AGENCY vous offre 10% de réduction le 07.07.2021 en utilisant le code promo DA10 sur l'ensemble de son catalogue de services tels la création de site internet, design graphique et Marketing digital.

Cliquez ci-dessous pour utiliser votre code promo DA10 le 07.07.2021.

Découvrez DEME AGENCY et son fondateur MohamadouDécouvrez DEME AGENCY et son fondateur Mohamadou
Découvrez DEME AGENCY et son fondateur Mohamadou
Lire la suite

Découvrez Ousmane N'diaye, danseur et chorégraphe

4 Juillet 2021 , Rédigé par www.afrocultureblog.com Publié dans #ousmanendiaye, #danse, #afroculture, #2021, #blackoutday2021, #FR, #afrocultureblog, #senegal, #france

Ousmane N'Diaye, danseur et chorégraphe

Ousmane N'Diaye, danseur et chorégraphe

Ousmane N'Diaye, aussi connu sous le nom de Bane, est un danseur afro contemporain sénégalais. Il fera ses débuts au sein du ballet africain NDjmbado en 1994 avant de rejoindre la compagnie JANT-BI en 1998 et de parfaire sa formation de danseur aux cotés de Germaine Acogny à l'école des Sables.
À partir de 2003 jusqu'en 2008, Ousmane N'Diaye, démarre sa carrière internationale et rejoint les productions:

FAAGALA – Opéra du Sahel
WAAXTAN - Echelles de mémoire avec Urban Bush Women (U.S.A.)

En 2009, il collabore avec le créateur flamand-tunisien Chokri Ben Chikha pour la pièce Le chic de l'Afrique au théâtre pluridisciplinaire du centre d'art Belge. S'ensuivra la création du spectacle ZOOHUMAIN à Gantz en Belgique, de 2010 à 2013.

 

Cliquez ci-dessous pour visionner un extrait du spectacle.

Depuis 2013, Ousmane N'Diaye est basé à Marseille où il enseigne la danse Afro-contemporaine et le Sabar dans de nombreuses écoles et il continue également à créer et se produire, notamment avec sa pièce 'Empreinte' créée en 2016.

Vous aimeriez découvrir Ousmane N'Diaye?

Retrouvez-le ce dimanche 4 juillet pour le festival Africa Fête dans le cadre du festival Flamenco Azul.

Cliquez ci-dessous pour plus d'infos sur la performance AfroFlamenca.

Cliquez ci-dessous pour plus d'infos sur la performance AfroFlamenca.

Découvrez Ousmane N'diaye, danseur et chorégraphe
Lire la suite

Découvrez l'agence UMOJA AFRO DATING et sa fondatrice Muriel

3 Juillet 2021 , Rédigé par www.afrocultureblog.com Publié dans #2021, #umojaafrodating, #afroculture, #business, #blackoutday2021, #FR, #afrocultureblog, #france

Muriel, fondatrice d'UMOJA AFRO DATING

Muriel, fondatrice d'UMOJA AFRO DATING

Avec ces nouveaux concepts de rencontres, dites adieu à la maladresse des premiers rencards en participant en solo ou avec votre meilleur(e) ami (e). 
 
Umoja Afro Dating est une agence événementielle à mi-chemin entre le site de rencontre, l'agence matrimoniale et le blind dating. Elle propose des prestations de types brunch, Afterwork, Speed Dating et bien plus afin de vous accompagner dans la recherche de votre âme sœur. Sa fondatrice, maman au coeur tendre et altruiste dans l'âme, s'appelle Muriel. Son parcours personnel et professionnel l'ont conduit à ce concept. "Très altruiste, j'ai toujours aimé aider les personnes autour de moi que ce soit sur le plan sentimental, administratif, ... et cela naturellement. C'est quelque chose qui m'a toujours fait plaisir." nous dit-elle, et c'est un jour en faisant le constat du manque d'espaces dédiés aux rencontres 'en vrai' pour la communauté afro, que l'idée lui est venue d'allier divertissements et rencontres. Le concept est inclusif et est ouvert à toutes les personnes d'ascendance afro sans distinction de couleurs, d'origines, ou encore de religion. Elle conclura avec ces paroles touchantes "Umoja Afro Dating n'a pas d'algorithme. Les couples qui se sont créés depuis août 2020 l'ont été grâce à mon empathie, mon sens de l'écoute et ma capacité à me mettre à la place de l'autre".

A qui s'adresse Umoja Afro Dating?

À tous les hommes et à toutes les femmes afro descendant(e)s qui :
 
  • Ont déjà écumé en vain tous les sites et applications de rencontres traditionnels
  • Recherchent un partenaire de vie
  • Désirent rencontrer une personne qui comme eux-mêmes, partagent les mêmes valeurs, les mêmes problématiques, la même vision de la vie
  • Désirent perpétuer le trésor qu'ils sont.
Comment ça marche Umoja Afro Dating?

Au cours d'une de vos rencontres, Umoja Afro Dating vous fait découvrir entre 7 et 12 profils du sexe opposé dans une ambiance cosy.  C'est alors que, sur la base des renseignements fournis lors de l'inscription, démarre l'aventure de trouver le match parfait pour vous. Ainsi, les différentes catégories d'âge pour chaque inscription se font suivant les informations reçues. Si vous vous demandez où cela se passe, n'ayez aucune inquiétude ! Umoja Afro Dating réserve un lieu spécial privatisé pour chaque prestation. Aucune personne non-concernée par l'événement ne peut donc venir à l'improviste. 

Comment se fait la sélection?

Pour vous faciliter la tâche, un parcours simple a été mis en place. Il s'agit d'une inscription sur le site qui est gratuite et puis suivie d'un rendez-vous téléphonique. Après cette première étape de l'inscription, Umoja Afro Dating se charge d'entrer en contact avec vous pour une communication interpersonnelle de 30 min environ.

Pourquoi Umoja Afro Dating?

Leur objectif est de créer des couples solides pouvant aller jusqu'au mariage. Ils misent sur la particularité unique de mettre en avant le couple afro descendant. L'une de leurs missions est de remettre la séduction subtile au goût du jour. 

Ce qui fait leur différence!

Umoja Afro Dating est d'abord un divertissement pour les personnes célibataires. Mais tout comme on investit dans des biens immobiliers, il est également possible d'investir dans la recherche de l'amour. Parce qu'exigeant et respectueux de votre vie privée, Umoja Afro Dating vous garantit l'anonymat. Aucune donnée n'est publiée sur le site et la confidentialité de tout un chacun est conservée à chaque échange.

Leur garantie pour vous!

Lorsqu'aucun profil n'est compatible avec le vôtre à la date d'une prestation, vous n'y êtes pas convié (e). "Notre mission n'est pas de vous prendre de l'argent et vous offrir un évènement médiocre au cours duquel vous sortirez déçu (e). Loin de là. Notre objectif et plus grand plaisir est de voir des couples se former."  nous confie Muriel.
 
Vous aimeriez participer au prochain évènement d'Umoja Afro Dating. RDV dès aujourd'hui sur leur site pour réserver votre place pour le dimanche 11 juillet.
Pour plus d'infos sur Umoja Afro Dating, cliquez le lien ci-dessous:

Pour plus d'infos sur Umoja Afro Dating, cliquez le lien ci-dessous:

Découvrez l'agence UMOJA AFRO DATING et sa fondatrice Muriel
Lire la suite

Découvrez la marque OKHAMARE et sa fondatrice Hawa

26 Juin 2021 , Rédigé par www.afrocultureblog.com Publié dans #afroculture, #FR, #okhamare, #blackoutday2021, #2021, #business, #afrocultureblog, #mauritanie, #france

Hawa, la fondatrice de la marque OKHAMARE

Hawa, la fondatrice de la marque OKHAMARE

Hawa est la créatrice de la marque OKHAMARÉ.
 
En créant la marque OKHAMARÉ, elle a voulu aider les femmes à se sentir mieux dans leur peau et leur tête, grâce aux trésors de la nature africaine.
 
Son désir de créer cette marque est directement lié à son héritage familial mauritanien. En effet, le khamaré (racines de vétiver en français) est particulièrement utilisé en Afrique de l’ouest et son utilisation est transmise de génération en génération. Le khamaré est le compagnon de route à chaque étape de la vie d’une jeune fille qui devient femme, puis maman.
 
Dans sa vie de femme, à chaque fois qu'elle franchissait une étape cruciale, sa mère et ses tantes lui préconisaient de boire du khamaré. Quand elle a eu ses premières règles, quand elle s'est mariée, quand elle a eu ses enfants, à chaque fois, elles étaient là pour lui rappeler que le khamaré allait lui apporter ce dont elle avait besoin et qu'elle ne devait pas le négliger.
 
L’utilisation du khamaré est, en effet, transmise de génération en génération et traditionnellement, ces tiges de khamaré sont utilisées lors de la nuit de noces par la future mariée. Cela facilite ses premiers rapports sexuels, nettoie son corps, rend son teint lumineux, et atténue les pertes blanches et douleurs de règles notamment.
 
Hawa est donc, elle-même, adepte du khamaré depuis longtemps. Ce qu'elle remarquait quand elle en consommait était assez étonnant. Non seulement elle se sentait mieux dans son corps mais sa peau devenait plus nette et plus lumineuse. Elle se doutait que le khamaré avait joué un rôle sur cette évolution mais elle voulait en avoir le cœur net. Elle a donc mené des recherches sur les vertus des racines de vétiver et effectivement, ses découvertes ont confirmé ce qu'elle pensait : le khamaré agit sur le bien-être intérieur et extérieur !
 
C’est donc cette expérience personnelle qui l'a poussée à se lancer pour accompagner toutes les femmes qui veulent se sentir bien dans leur corps, dans leur intimité, mais aussi dans leur tête. Son objectif est de guider les femmes dans leur développement global.
 
C’est pour cela que les valeurs essentielles de OKHAMARÉ sont le bien être, le naturel, la beauté et la féminité et que la base de tous leurs produits est le khamaré. Tous leurs produits sont naturels, les plantes et les graines sont à l’origine consommables (sauf le henné). Par ailleurs, pour une traçabilité simple et fiable, seules leurs matières premières sont importées mais tous leurs produits sont fabriqués en France. 
 
Le khamaré a changé la vie d'Hawa et elle souhaite de tout cœur qu’il participe à changer la vôtre !

Cliquez ci-dessous pour acheter vos produits naturels OKHAMARE ET OBTENEZ 10% de réduction le 07.07.21 pour #blackoutday2021

Cliquez ci-dessous pour acheter vos produits naturels OKHAMARE ET OBTENEZ 10% de réduction le 07.07.21 pour #blackoutday2021

Découvrez la marque OKHAMARE et sa fondatrice Hawa
Comment participer au #blackoutday20201?
Pour participer, il vous suffit d'offrir un minimum de 10% de réduction sur vos produits, qu'ils soient en boutique ou en ligne, le jour-dit.
Pour les commerces participants désirant figurer sur notre blog, merci de nous envoyer un mail à info@afroculture.co.uk avec:
- le nom de votre commerce
- une courte bio vous présentant ainsi que votre activité
- quelques photos de vos produits et de vous-même
Découvrez la marque OKHAMARE et sa fondatrice Hawa
Lire la suite

ORGANISATION DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA MUSIQUE DE OUAGADOUGOU (FESIMO)

16 Juin 2021 , Rédigé par www.afrocultureblog.com Publié dans #2021, #musique, #afroculture, #patrimoine culturel, #thomassankara, #FR, #burkina faso

Le choc des stars en 1986 au Burkina Faso

Le choc des stars en 1986 au Burkina Faso

Le président Thomas Sankara s'était passionné de musique toute sa vie. Le voici ci-dessus en 1986, au Burkina Faso, entouré de la légendaire chanteuse sud-africaine Miriam Makeba et de la chanteuse congolaise Tshala Muana à sa droite ainsi que de la chanteuse malienne Nahawa Doumbia et la chanteuse ivoirienne Nayanka Bell à sa gauche. Cette photo a été prise lors du concert des musiciennes africaines appellé 'choc des Stars'.

Mais Thomas Sankara avait des projets a bien plus grande envergure. Avec Moustapha Thombiano, le fondateur de la 1ère radio libre sur le continent et décédé l'an dernier, ils avaient pour objectif de fonder le FESIMO, l'organisation du Festival International de la musique de Ouagadougou. Cet évènement devait réunir les grands groupes et artistes musiciens de la planète. Dans le spot qui avait déjà été conçu et diffusé, on avait qualifié ce rendez-vous d'audace du siècle, d'un 'Woodstock Africain' pour égayer une jeunesse désemparée.

Nous souhaitons à cette nouvelle génération de reprendre le flambeau.

Lire la suite

LAKOU MIZIK ET JOSEPH RAY PRESENTENT LEUR PREMIER SINGLE 'OGOU (PRAN KA MWEN)'

7 Juin 2021 , Rédigé par www.afrocultureblog.com Publié dans #2021, #musique, #afroculture, #FR, #lazoumizik, #haiti

LAKOU MIZIK ET JOSEPH RAY PRESENTENT LEUR PREMIER SINGLE 'OGOU (PRAN KA MWEN)'

Le groupe emblématique haïtien Lakou Mizik et le producteur de musique electro Joseph Ray partagent leur premier single Ogou (Pran Ka Mwen), partie intégrale de leur projet vidéo "Leave The Bones". Le morceau est disponible sur toutes les plateformes via Anjunadeep dès maintenant.

Lakou Mizik et Ray présentent en avant-première le premier single de l’album, 'Ogou (Pran Ma Kwen)', nous donnant un aperçu de l'album qui sortira le 6 août. Caractérisé par des cordes vibrantes, des rythmes haïtiens traditionnels et un refrain jubilatoire, « Ogou (Pran Ka Mwen) » est un appel passionné à l’esprit vaudou du fer et de la guerre pour demander sa protection contre la brutalité des batailles quotidiennes de la vie - « Ogou, vous m’avez amené ici, prenez soin de moi. »
Depuis sa création, Lakou Mizik a cherché à redéfinir les conceptions d’Haïti à travers sa musique. Le groupe de neuf musiciens, formé en 2010, est emblématique du melting pot qu’est la culture musicale d’Haïti. La figure de proue de Lakou, Sanba Zao, l’un des dix seuls poètes originaux de Sanba à rester, a joué un rôle central dans le mouvement rasin (racines) d’Haïti des années 1980 qui cherchait à réinventer la musique vaudou haïtienne traditionnelle par une expérimentation radicale avec des instruments modernes. Cet esprit de la riche histoire musicale d’Haïti est aussi celui de Lakou Mizik aujourd’hui; un ensemble multigénérationnel mélangeant les genres qui joue de la musique traditionnelle haïtienne avec une énergie punk et un sens profond de leur héritage. Leave the Bones brosse un portrait musical, un nouvel aperçu d’un pays souvent mécompris. À travers des chants vaudou, des airs de danse Rara et des chansons de protestation contemporaines, le disque transmet l’auditeur au cœur spirituel d’Haïti, un endroit qui reste un mystère pour les étrangers et une source de fierté pour chaque Haïtien. Peu d’albums parviennent à évoquer un temps et un lieu avec un effet aussi surprenant que cet improbable collaboration   entre le groupe haïtien multigénérationnel Lakou Mizik et l’artiste Joseph Ray, lauréat d’un Grammy. Bien que possédant une rythmique  universelle, Leave the Bones est empreint d'une signification et d'une profondeur uniques à Haïti.

Lire la suite

Du soleil couchant aux Champs Elysées!

1 Juin 2021 , Rédigé par Caro Sika Publié dans #patrimoine culturel, #carosika, #afroculture, #2021, #FR, #champselysées

Photo crédit: Pascal Blondé

Photo crédit: Pascal Blondé

Cette semaine, dans la rubrique 'Patrimoine Culturel', nous vous invitons à explorer avec nous les origines africaines des Champs Elysées de par des faits anthropologiques et culturels.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, vous avez probablement tous entendu parler de Stonehenge, une des structures mégalithiques les plus célèbres au monde, située en Angleterre. Elle date du IIIème millénaire avant J.C et pour ceux qui aiment l’anthropologie, elle nous renseigne sur l’ancestralité africaine des peuples 'européens'. Je choisis de mettre l’Europe entre guillemets dans ce contexte puisqu'elle est née d'une volonté politique et non d'une séparation continentale puisque, strictement parlant, le territoire qu'on appelle Europe n'est pas un continent au sens propre puisqu'il partage la même surface émergée du globe que l'Asie (souvent référé à mineur) sans frontières naturelles terrestres, telles la mer ou l’océan. Le continent africain est également le continent le plus proche du territoire européen ce qui, bien naturellement, nous renseigne sur les échanges culturels de ces peuples depuis la génèse des temps. À cet effet, une des plus belles découvertes est le site archéologique de Nabta Playa, en Egypte du sud, à environ 1000km de Khartoum, Soudan. Nabta Playa date du 9ème millénaire avant notre ère et on y a découvert les premiers alignements mégalithiques témoignant de la connaissance astronomique des sociétés africaines de l’époque, précédant de 6000 ans Stonehenge ou des sites semblables en Bretagne par exemple. Les mégalithes étaient majoritairement des arrangements funéraires qui renvoient à la continuité et l’éternité et qui nous rendent une belle image de la conception africaine de l’au-delà. Mais de manière plus évidente, c'est la preuve incontestable que ce savoir-faire et la croyance qui l'accompagne ont voyagé et inspiré d'autres civilisations au cours des siècles et millénaires.

Le site de Nabta Playa, Egypte Antique

Le site de Nabta Playa, Egypte Antique

Qu'en est-il des Champs Elysées et quels liens avec l' Afrique?
Quand bien même, l’histoire des mégalithes est fascinante, l’origine des Champs Élysées est époustouflante quant à l’humanité de l’Afrique Antique.

Il fut un temps, à l'époque des premières dynasties égyptiennes où un dicton nous affirme que 'l'habitant de l'Europe était un des fils de Ménès'. Ménès est une appellation grecque pour le 1er pharaon de la période Thinite qui est identifié au pharaon Narmer, le premier à unifier la Haute et Basse Egypte. À cette époque, les pharaons égyptiens exerçaient un pouvoir politique sur une vaste zone géographique et les guerriers des régions administrées allaient combattre pour les dynasties égyptiennes. Ces guerriers, tués au service de l'Egypte et devenus héros sur le champ de bataille, étaient incinérés ou préparés, puis confiés à des fonctionnaires spéciaux, grands maîtres des cérémonies funèbres qui les rapatriaient sur leur terre natale. Les mânes des héros naviguaient alors sur l'océan, « vers les portes du soleil » (soleil couchant) conduites par voie maritime par un haut-fonctionnaire et convoyeur des cendres à leurs demeures finales. En Egypte, ces demeures se nommaient Champs d'Alou. Ils étaient nommés après la plante qui couvrait ces champs, traduit Ely en grec et qui avec le suffixe Sium a donné le nom d'Elysium, d'où Champs Elysées en français. Les champs Elyséens de l'Atlantique, nés du retour des cendres de ceux devenus héros, étaient donc des lieux de sépulture ou actuels cimetières.

Selon  Ch. Hirmenech, dans son essai historique sur les Champs Elysées de l’Antiquité, le haut fonctionnaire qui ramenait les cendres sur les terres natales a des similitudes intéressantes avec Ulysse, (Odusseus) de la mythologie grecque et de son Odyssée à l'image du retour maritime d'après-guerre. Elle suggère également que ce haut fonctionnaire correspondrait au Dis Pater des Celtes Gaulois en opposition au Dispater romain,  qui signifiait ‘Père’ et qui témoignait de leur reconnaissance envers celui qui ramenait pieusement les restes mortels de leurs enfants. Selon Jules César, les Celtes Gaulois se réclamaient d'ailleurs 'd'être issus de Dis Pater' et de la tradition qu'ils disaient tenir des druides de mesurer le temps, non par le nombre des jours mais par celui des nuits à l'instar des peuples africains.
Les cendres de ses héros naviguaient donc vers les villes portuaires telles Lixus (dans l’actuel Maroc), Cadix (en Espagne), la Lusitanie (actuel Portugal), la Bretagne, et aussi l'Irlande et régions voisines (Stonehenge prend alors tout son sens). Pour accéder à l'intérieur des terres et y transporter les cendres, des villes portuaires étaient assignées dans chaque zone pour en assurer le transport terrestre, telle la ville de Lisbonne anciennement Olissipo qui, d'après la tradition populaire, aurait été fondée par Ulysse, ou la ville d’Aiguës-Mortes en France par exemple:

« Aiguës-Mortes, avant l'ère chrétienne, se trouvait sur le bord de la mer, c'est connu ; donc Mortes n'a pas la signification qu'on lui attribue, puisqu'à cet endroit les eaux n'étaient pas mortes ou dormantes dans l'antiquité. D'autre part, le mot Aiguës n'est pas d'origine latine, mais bien d'origine grecque et celtique, dont au contraire s'est formé le latin. Le mot Mortes étant sans application dans le sens que l'on sait, je lui restitue sa véritable signification, en traduisant Aigues-Mortes par eaux des morts ou eaux mortuaires ». CH. Hirmenech, Essai historique sur les Champs Elysées de l'Antiquité

Ce concept de ‘Champs Elysées’ perdurera dans la Grèce Antique mais elle n’en est pas à l’origine. Les Champs Elysées deviendront dans la mythologie grecque le lieu doux et agréable réservé aux héros ainsi qu’aux âmes vertueuses.
Qu'en est-il des Champs Elysées actuels?
Pour ce qui est des Champs Elysées que l’on connait, c’était à la base une zone marécageuse, qui nous rappelle la présence du fleuve ‘Seine’ qui se jette dans la Manche à proximité et nous renvoit aux champs d'Alou du Nil en Egypte Antique. C’est, tout d’abord, Marie de Médicis qui décidera de l’aménager pour prolonger ‘le jardin des tuileries’. Au cours des siècles, l’avenue se verra progressivement évoluée, réaménagée jusqu’à ce qu’elle devienne une des plus illustres attractions touristiques parisiennes. C’est intéressant d’observer que le 15 décembre 1840, le retour des cendres de Napoléon 1er s’effectuera par l’avenue des Champs Elysées, sur un char funèbre, vers les Invalides pour son inhumation devant 100 000 spectateurs. C’était en effet sa volonté d’être inhumé sur les bords de la Seine.

"Je désire que mes cendres reposent sur les bords de la Seine, au milieu de ce peuple français que j'ai tant aimé". Napoléon Bonaparte, Testament de l'Empereur, 16 avril 1821
La pensée africaine de l'au-delà
L’ Afrique, berceau de l’humanité, et sa pensée philosophique a encore beaucoup à nous apprendre et nous avons énormément à nous réapproprier. Le sacré de la vie au cœur des civilisations africaines antiques est remarquable et la notion du repos éternel de l’âme est remplie de dignité et d’émotion. Penser que de hauts fonctionnaires exerçaient la fonction de ramener ceux tombés sur le champ de bataille sur leur terre natale, près de leur famille, nous remplit d’humilité car le voyage n'est pas ce que l'on conçoit de nos jours. La durée du voyage se chiffrait en années et non en semaine et le coût était colossal. Il n'en reste pas moins que le repos de l'âme était crucial et sacré, quitte à traverser le globe. Chez la plupart des africains, cette pratique perdure jusqu’à maintenant et les corps des âmes transposés ou leurs cendres sont souvent rapatriés dans leur pays d’origine pour y regagner leur demeure familiale car comme le dirait le poète et conteur sénégalais Birago Diop « les morts ne sont pas morts ». Les anciens du monde visible et invisible ont toujours leur place parmi nous.

« Dans le lit et sur les rives du Fleuve,
Des Souffles qui se meuvent
Dans le Rocher qui geint et dans l’Herbe qui pleure.
Des Souffles qui demeurent
Dans l’Ombre qui s’éclaire et s’épaissit,
Dans l’Arbre qui frémit, dans le Bois qui gémit
Et dans l’Eau qui coule et dans l’Eau qui dort,
Des Souffles plus forts qui ont pris
Le Souffle des Morts qui ne sont pas morts,
Des Morts qui ne sont pas partis,
Des Morts qui ne sont plus sous la Terre. »

Extrait du Souffle des ancêtres de Birago Diop
Du soleil couchant aux Champs Elysées!
Lire la suite

Mamadou Diabaté, balafoniste burkinabé

29 Mai 2021 , Rédigé par www.afrocultureblog.com Publié dans #mamadoudiabaté, #afroculture, #carosika, #2021, #FR, #musique, #patrimoine culturel, #burkinafaso

Mamadou Diabaté, balafoniste burkinabé

Mamadou Diabate, né en 1973 au Burkina Faso, est le descendant d'une famille de musiciens Sambla. À l'âge de huit ans, il commence sa formation auprès de balafonistes connus de peuples voisins et remportera son premier prix en 1988 dans le groupe de son père. Depuis ses débuts, Mamadou Diabaté a publié 13 CDs avec ses propres compositions et 2 autres avec de la musique authentique des peuples Sambla et Tusia (tous deux en première mondiale). En 2016, il est fait chevalier de l'ordre national du Burkina Faso et reçoit en 2019, le prix du «Meilleur artiste international» du Burkina Faso.

Mamadou commence sa carrière dès son plus jeune âge, à cinq ans lorsqu'il reçoit des leçons de musique de son père, Penegue Diabate. Son père était un joueur de balafon célèbre, bien au-delà des frontières de la culture Sambla. Mamadou Diabaté persévère dans l'apprentissage du balafon durant son adolescence et remporte le premier prix de la Semaine nationale de la culture (SNC) au Burkina Faso dans le groupe de son père. En 1998, il remporte également le premier prix de la Semaine nationale de la culture (SNC) au Burkina Faso mais cette fois-ci, avec son propre groupe Landaya.

En 2000, il s'installe à Vienne, en Autriche, où il vit jusqu'à maintenant, et fonde en 2006 le groupe "Percussion Mania" avec lequel il tourne et joue à l'international.

En 2011, il remporte le World Music Award autrichien avec son groupe "Percussion Mania" et en 2012, le Grand Prix du "Triangle du Balafon" à Sikasso au Mali. Pour son jeu de balafon, il reçoit également le «Prix Alkaly Camara de la virtuosité».

Dans le cadre de sa vie personnelle, Mamadou Diabaté estime qu'il est important de pouvoir contribuer à l'essor de son pays natal le Burkina Faso et il y a construit une école primaire où les enfants pauvres reçoivent un enseignement gratuit.

Pour en découvrir plus sur l'histoire du Balafon et de la culture Sambla, ainsi que sur le parcours de Mamadou Diabaté, cliquez sur l'interview ci-dessous réalisée au Jazz Café, à Londres, lors de son dernier passage.

Lire la suite

Takine Camara, la reine du Bazin

9 Mai 2021 , Rédigé par www.afrocultureblog.com Publié dans #beautécharismatik, #takinecamara, #fashion, #mode, #patrimoine culturel, #carosika, #afroculture, #2021, #FR, #mali

Photo source: Web

Photo source: Web

Takine Camara est une entrepreneure malienne talentueuse et ambitieuse. Elle est créatrice et fondatrice de la marque de mode 'Beauté Charismatik'.

Alors que sa passion pour la mode remonte à sa tendre enfance, Takine Camara la matérialise adulte par le lancement de sa marque 'Beauté Charismatik'. Afin de faire écho à ses origines maliennes et pour se distinguer de la tendance de la mode africaine associée, très et trop souvent, au wax, elle décide de se spécialiser dans la confection de tenues en bazin, une étoffe synonyme de luxe et de richesse portée, notamment en Afrique de l'Ouest, lors des festivités. Le bazin devient donc la signature de marque de Beauté Charismatik, qui confectionne des tenues à la fois modernes et traditionnelles.

Depuis, sa marque fait l'unanimité en Afrique de l'Ouest et dans la diaspora et s'associe au luxe et au prestige. De par ce fait, Takine Camara est conviée à participer à de nombreux évènements de renom tels Miss Mali ou Miss Afrique de l'Ouest où les prétendantes aux titres défilent portant des créations de Beauté Charismatik. Takine Camara a également eu l'opportunité de collaborer avec la marque WATI B pour la Nuit du Mali en habillant son directeur artistique, ainsi que l'artiste Cheick Tidiane Seck. Plus récemment, ce sera l'artiste Mokobe, qui parrainera le premier Fashion Show de Takine Camara au Sénégal ou la grande Diva Internationale Oumou Sangaré qui sera habillée par Beauté Charismatik pour son premier concert à Dubaï.

Bref, 'the sky is the limit' pour cette créatrice et entrepreneure africaine qui n'hésite pas à voyager, à s'inspirer de cultures et expressions artistiques aux quatre coins du monde et à y travailler.

Découvrez-là ci-dessous dans un de ses interviews en compagnie du présentateur et entrepreneur Mohamadou Deme sur KWABO TV.

La créatrice Takine Camara s'entretient avec l'entrepreneur et présentateur Mohamadou Deme.

Nous sommes bien évidemment fan de la marque. C'est pourquoi notre médiatrice culturelle, Caro Sika, a eu l'honneur de porter deux robes de la collection Reine d'Afrique de Beauté Charismatik,
lors de la dernière édition d'Africa Fashion Week à Londres.
 
Takine Camara, la reine du BazinTakine Camara, la reine du Bazin
Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 > >>